Vous cherchez une auto familiale, une idée de décoration, de rénovation. un voyage vacance, un bijou, une banque, un produit naturel écologique, une vitamine santé, un restaurant, un vétérinaire.

Autres textes


 

Bouillon de Poulet pour l'Âme des Québécois

 

  par Céline Jacques 

Une publication québécoise obtient un succès sans précédent. De surcroît, elle vous offre l'opportunité d'y publier votre propre histoire touchante.

M. SYLVAIN DION, président de MotiVision est un conférencier qui a choisi de consacrer sa vie à faire une différence positive dans celles des autres. Il est co-auteur et Directeur du projet Bouillon de Poulet pour l'âme des Québécois. Une publication québécoise qui obtient un succès sans précédent. Celle-ci vous offre l'opportunité d'y publier votre propre histoire touchante.

Tout d'abord, l'origine du nom « Bouillon de poulet pour l'âme » vise à faire comprendre à quel point ces histoires peuvent faire du bien à l'âme de ses lecteurs. Un peu comme s'il s'agissait du bouillon de poulet de grand-maman lorsqu'on couve une grippe et que l'on ressent le besoin de prendre soin de soi. Cette lecture nous fait un tel bien intérieur qu'on en ressent automatiquement les bienfaits.

La magie opère du fait que chaque histoire racontée continue de nous habiter encore et encore, engendrant souvent une nouvelle façon d'être, de penser ou bien la capacité de concevoir les choses différemment. La série est composée de trente-quatre volumes portant sur différents sujets, mais possédant tous un point commun : l'impact fondamentale de notre relation avec l'autre.

Céline Jacques (CJ) : M. Dion, pour les gens qui ne connaissent pas la série Bouillon de Poulet pourriez-vous nous en parlez davantage?

Sylvain Dion (SD) : Il s'agit de courtes histoires de quelques feuillets, mais décrivant à chaque fois de très belles relations entre les gens où l'amour transparaît au point de nous faire venir les larmes aux yeux. C'est donc profondément touchant et cela concerne toujours des gens très simples, monsieur et madame Tout-le-monde, mais ayant eu le mérite de poser des gestes particulièrement significatifs dans la vie d'une personne de leur entourage.

Il s'agit donc de gestes capables de redonner espoir, d'encourager, ou encore d'influencer notre moral et nous pousser à persévérer dans les moments difficiles. Finalement, des actions positives qui nous permettent de surmonter les obstacles majeurs de la vie tels que traverser un deuil, une maladie, un divorce, la perte d'un emploi, etc.

En somme, des histoires qui concernent des gens ordinaires, mais dont les gestes pourtant simples ont eu des répercutions extraordinaires.

CJ : D'où vient le secret du succès international de la série Bouillon de Poulet pour l'âme ayant touché autant de pays à travers le monde?

SD : La série Bouillon de Poulet pour l'âme a débuté il y a environ une douzaine d'années aux Etats-Unis par les conférenciers Jack Canfield et Mark Victor Hansen dont les histoires ont touché et inspiré plus de cinq-cent-mille personnes enthousiastes. Ils ont donc décidé de publier ces histoires et le succès en fut si phénoménal, que plus d'une centaine de titres furent vendus à plus de cent millions d'exemplaires pour être ensuite traduits dans plus de quarante-deux langues à travers le monde.

Si on exclut la populaire série de fiction de Harry Potter se situant en première position, Bouillon de Poulet pour l'âme, pour sa part, se trouve également au premier rang mondial de sa catégorie (non fiction) comme étant la série la plus vendue de toute l'histoire de l'édition.

Ce succès hors du commun s'est également propagé au Québec. Ainsi, une petite maison d'éditions québécoise d'essence familiale, les éditions Sciences et Cultures ayant changé de nom pour devenir BÉLIVEAU éditions ont tellement aimé cette série qu'ils ont tout fait pour obtenir l'exclusivité des traductions francophones. À ce jour, la série de langue française a connu un si grand succès que ses trente-quatre titres comptent désormais plus de 500,000 volumes vendus.

CJ : Qu'est-ce qui vous a personnellement poussé à vouloir écrire un

Bouillon de poulet pour l'âme 100 % d'origine québécoise?

SD : J'ai personnellement eu la chance d'avoir accès très jeune aux publications anglophones de la série. De plus, comme je voyageais beaucoup pour mon travail, cela me donnait largement l'occasion de me consacrer à ces lectures. Je ne pus que constater à quel point certaines de ces histoires me touchaient vraiment profondément. Ainsi, quelques années plus tard, lorsque j'ai constaté que la série commençait à être traduite en français, j'ai compris que quelqu'un m'avait devancé dans mon désir de rendre ces petits chefs-d'œuvre accessibles en langue française.

Aussi, lorsque l'occasion me fut présentée de rencontrer les auteurs Mark Victor Hansen et Jack Canfield, j'ai pu leur exprimer mon rêve de réaliser une version québécoise de ces Bouillons de Poulet. Je crois sincèrement que nous avons, nous aussi, de très belles histoires touchantes à partager où l'on puisse s'identifier à des gens de chez nous. C'est pour ces raisons que j'ai entamé des démarches très laborieuses afin de pouvoir obtenir les droits de publier une version bien québécoise d'un Bouillon de Poulet. Mon équipe et moi espérons fortement y parvenir pour Noël 2007.

CJ : Pourquoi ces démarches furent-elle l'objet d'un long processus? De quelles natures furent vos difficultés pour obtenir de tels droits de publication?

SD : Un des plus grands obstacles qu'il me fallût surmonter est le fait qu'il s'agisse d'une première mondiale. En effet, pour ces éditions aux Etats-Unis, cela ne s'était jamais produit auparavant qu'une publication, portant le nom de leur série, puisse être réalisée dans une autre langue que l'anglais. Du reste, aucun de leurs cent titres n'avaient pu bénéficier d'un tel passe-droit. Les raisons sont justifiables puisque les dirigeants veulent s'assurer que l'approche utilisée conservera la même philosophie garante de leur succès.

Notre proposition étant de produire uniquement une version française, donc non précédée d'une traduction anglaise accessible, leur retirant ainsi le privilège d'en vérifier la qualité. Toutefois, après dix à douze mois de négociations intenses, la maison BÉLIVEAU éditeur, a enfin réussi à obtenir une telle entente en se portant garante de la conservation de « LA » recette de cette philosophie gagnante. Nous présumons que le succès futur de la version québécoise pourrait possiblement donner lieu à des ajustements similaires dans d'autres pays.  

CJ : Vous êtes présentement à la recherche d'un maximum d'histoires pouvant enrichir cette publication québécoise n'est-ce pas?

SD : Oui, définitivement! Nous attendons de ces histoires qu'elles soient capables de vous toucher profondément. Elles peuvent tirer leur source de vécus personnels ou encore nous raconter l'histoire de personnes de l'entourage ayant connu des revirements extraordinaires.

En fait, nos critères de sélection tiennent compte tout particulièrement d'un aboutissement capable de susciter en nous l'espoir que demain comportera probablement des jours bien meilleurs. Ou encore, un récit capable de laisser transparaître à quel point les valeurs humaines peuvent faire jaillir ce qu'il y a de meilleur en nous-mêmes.   

CJ : Donnez-nous un exemple d'histoire qui aurait pu être vécue par monsieur et madame Tout-le-monde, mais dont les répercutions furent, somme toute, assez extraordinaires.

SD : Oui, il y a eu l'histoire d'un jeune Ontarien, âgé de six ou sept ans prénommé Ryan et qui choisit un jour de s'investir à l'intérieur d'un programme de soutien de son école visant à venir en aide à de jeunes Africains. L'objectif du programme était d'élaborer différentes stratégies pour construire un puits afin que les petits Africains puissent avoir enfin accès à une eau potable si essentielle à leur survie.

Ryan fut particulièrement touché par ce projet et, aussi jeune fut-il, il décida de s'y consacrer totalement. Ses parents l'encouragèrent en l'aidant à se trouver du travail lui permettant d'amasser quelques dollars. Mais au fil de ses efforts, la somme de soixante-dix dollars initialement convoitée par Ryan s'averra nécessiter davantage un investissement de près de mille-sept-cents dollars.

Loin de se décourager, Ryan entreprit de publiciser son projet avec tant de ferveur et d'enthousiasme qu'il finit par s'attirer la sympathie de la direction de son école, des médias, et des gens de sa communauté au point qu'ensemble ils parvinrent à réunir la somme convoitée. Les petits Africains obtenèrent finalement leur puits ce qui représenta un tournant majeur dans leur vie. Lorsque tout fut concrétisé, Ryan fut accueilli comme un véritable héros ce qui, évidemment, marqua à tout jamais sa vie autant que celles de ses petits protégés.  

CJ : Comment nos lecteurs peuvent-ils vous transmettre leurs histoires les plus touchantes?

SD : Il y a trois façons permettant aux gens de nous rejoindre : par la poste, par courriel, ou encore directement par le biais de notre site bouillondepoulet.com. Dès réception de leur histoire, les auteurs reçoivent un accusé de réception et, par la suite, cela peut prendre quelques mois avant de savoir si leur récit aura été sélectionné.

On s'attend en principe à recevoir plus de mille histoires. Évidemment, les plus recherchées d'entre elles seront celles capables de faire rejaillir des émotions et dont le message n'aura pas besoin d'être analysé. Nous accordons également une grande importance à celles dont le punch sera particulièrement saisissant. Parfois, nous favorisons également les textes réservant une tournure humoristique inattendue ou épousant des sujets tels que: la fierté d'être Québécois, la capacité de réaliser ses rêves, les obstacles surmontés ayant fait une grande différence dans leur vie, l'amour et les gestes gratuits de gentillesse des gens ou encore concernant des moments aussi magiques que miraculeux, tous capables d'émouvoir nos lecteurs. Qui sait, il n'est pas impossible qu'un jour l'une de ces histoires puisse faire l'objet d'un scénario de film. 

CJ : Sur votre site Internet vous offrez, tout à fait gratuitement, la lecture d'histoires de Bouillon de poulet pour l'âme n'est-ce pas?

SD : Oui et on est très fiers de pouvoir offrir cette faveur en collaboration avec BÉLIVEAU éditeurs. Ces histoires proviennent des trente-quatre Bouillon de Poulet de langue française et se trouvent diffusées hebdomadairement par courriel à tous ceux qui s'y abonnent. Il suffit de s'inscrire à cette fin sur notre site Internet et vous recevez une histoire touchante chaque lundi matin.

Nous sommes très enthousiastes, car depuis les deux dernières semaines nous comptons déjà plus de 7,000 abonnés, et cette liste ne cesse de s'accroître de jour en jour. L'engouement pour nos histoires est extraordinaire et je reçois constamment des courriels de remerciements de gens reconnaissants de recevoir nos histoires touchantes. Souvent nos abonnés se reconnaissent dans celles-ci, ce qui leur donne le goût de partager leur propre vécu avec nous. Donc, tous ces commentaires nous démontrent combien l'influence apportée par Bouillon de Poulet est positive pour chacun.   

Surtout, n'oubliez pas qu'en cette belle saison de fêtes et de célébrations à quel point un livre tel que BOUILLON POULET POUR L'AME pourrait devenir LE CADEAU IDÉAL ENTRE TOUS.

Ce qui est certain, c'est que la personne qui en fera la lecture se sentira devenir une meilleure personne. Cette promesse est à la base même de la philosophie qui a valu à ce concept un succès sans précédent à l'échelle de la planétaire.

 

Le livre de 304 pages
« Comment Reconnaître et Créer
Vos Coïncidences Magiques »
épanouira votre vie à son maximum
plusieurs centaines de témoignages le prouvent
Mme Céline Jacques   (450) 592-2668
pour voir les sites de nos collaborateurs