Vous cherchez une auto familiale, une idée de décoration, de rénovation. un voyage vacance, un bijou, une banque, un produit naturel écologique, une vitamine santé, un restaurant, un vétérinaire.

Autres textes


 

Connaissez-vous la biorythmie ?

 

  par Céline Jacques 

D'où peuvent bien provenir les hauts et les bas de notre vie? Du simple hasard? Certainement pas. Serait-ce alors issu d'une influence numérologique ou astrologique? Plus certainement, mais encore… Existerait-il une SCIENCE qui aurait établi un parallèle pertinent démontrant que chaque humain possèderait certains cycles PRÉVISIBLES susceptibles d'influencer concrètement tant ses attitudes que ses comportements? Absolument! Et il s'agit justement de la biorythmie. Mais quels avantages retirerions-nous à mieux connaître cette science?

Voici ce que le Dr F. Wehrli de Locarno en Suisse répond à ce sujet : « Il ne fait aucun doute que l'appréciation de la théorie des biorythmes apporte des bienfaits à la vie de tous les jours. Cela permet à l'individu de prendre mieux ses responsabilités et améliore son épanouissement physique, émotif et intellectuel ».

D'accord, cela peut nous responsabiliser et nous amener un certain épanouissement, mais dans quelle mesure ou de quelle façon au juste?

Il faut savoir que la biorythmie établit l'existence de trois cycles particuliers, qui reviennent avec la constance d'une horloge très précise, en influençant notre comportement tant sur le plan PHYSIQUE, INTELLECTUEL qu'ÉMOTIONNEL.

Par exemple, le cycle PHYSIQUE possède une durée de 23 à 28 jours. Il est composé d'une courbe ascendante (1re moitié du cycle d'une durée de 11 jours et demi) où l'individu se sent en pleine forme et où la vigueur, l'endurance sont à leur apogée. Par conséquent, le travail physique lui parait nécessairement plus aisé à accomplir. D'ailleurs, les athlètes y accomplissent habituellement de meilleures performances.


UNE OPÉRATION MIEUX PROTÉGÉE

Il y aurait même des pays où l'on considèrerait avec le plus grand sérieux cette échelle de mesure afin de planifier judicieusement, dans les 9 jours du cycle « de montée », la date précise d'une intervention chirurgicale considérée comme particulièrement délicate. Par contre, l'information ne précise pas si l'on tient compte uniquement de la biorythmie du patient ou si l'on considère également celle du chirurgien. Tout porte à croire que les responsables ne négligeraient pas les courbes de ce dernier.


LES JOURS « CRITIQUES » DIT DÉLICATS

Ce que les connaisseurs de la biorythmie redoutent plus particulièrement, ce sont les journées considérées comme CRITIQUES. Il s'agit très précisément du moment où la courbe montante bascule sur la journée de la courbe descendante. Ce jour précis est nommé « critique » parce qu'on y a répertorié un pourcentage particulièrement important d'accidents et de maladresses de toutes sortes.

De là l'importance de se RESPONSABILISER en éveillant davantage notre vigilance ou en évitant, lorsque cela nous est possible, des situations considérées plus à risque en les reportant à un moment plus approprié.

Supposons qu'un soir vous seriez légèrement fatigué, sans toutefois être totalement épuisé, et que vous hésitiez quelque peu à prendre la route. Le simple fait de savoir que vous vous trouveriez à la fois sur une journée critique PHYSIQUE et aussi sur une courbe critique INTELLECTUELLE vous signalerait de renoncer à prendre un tel risque. En effet, ce contexte de double jour critique serait de nature à affecter vos réflexes pratiquement autant que si vous aviez pris de l'alcool.

Prenons une autre étude où l'on se réfère à des statistiques sur des accidents relevant d'employés utilisant le déplacement de matériel lourd.

Plusieurs sujets avaient réalisé des erreurs de jugement qu'ils ne parvenaient pas à s'expliquer lorsqu'ils se trouvaient justement en période biorytmique qui les y exposait. Ainsi, ceux-ci se trouvaient à la fois sur une courbe physique située totalement au sommet de la courbe, donc supposant une pleine performance physique, mais où la courbe ÉMOTIONNELLE quant à elle, se trouvait en phase CRITIQUE. La conclusion du rapport d'expertise conclut que les employés blessés avaient inconsciemment présumé de leur force. Certains affirmèrent qu'ils avaient parfaitement eu connaissance de l'information sur le poids excessif de la marchandise, mais qu'ils se croyaient suffisamment costaux pour y parvenir même à soulever un tel poids qui aurait normalement nécessité l'apport de deux hommes. La combinaison de ces deux courbes reflétait une très grande forme physique, mais démontrait une coordination mentale, quant à elle, affaiblie. 

Dans une autre usine, les accidents répertoriés, se rapportant à de la machinerie lourde, mettaient en relief des erreurs d'inattention où les employés se trouvaient sur le passage de jours CRITIQUES INTELLECTUELS. Ces courbes démontraient un taux de récurrence de l'ordre de 83 %. Il ne s'agissait donc pas d'un simple hasard puisqu'un pourcentage aussi élevé lui accorde nécessairement une valeur significative. Il s'agissait chaque fois de jours CRITIQUES INTELLECTUELS. Pourtant, les gestes étaient routiniers et réalisés la majeure partie du temps par des gens possédant une grande expérience. Malgré cela, ces jours-là leur vigilance leur avait fait défaut, entraînant des causes dommageables. 


QUELQUES STATISTIQUES SURPRENANTES

D'autres recherches fournies par des compagnies d'assurances suisses ainsi que par la Commission des accidents du travail s'appuyaient sur 700 cas d'accidents impliquant au total 300 décès. On confirma qu'effectivement, lors du passage des jours critiques, l'homme fait généralement preuve d'une grande instabilité, laquelle entraîne une prédisposition aux accidents, aux erreurs d'appréciation et même la mort. Sur un plan comparatif, les jours critiques accuseraient des effets à 79,6 % comparativement à des journées mixtes (non critiques) de 20,4 %.

Toujours suivant l'étude de ces 300 décès, 197 tombèrent en jours critiques alors que les 103 restants se produisaient en jours mixtes. 

Regardons une autre étude, touchant cette fois des travailleurs sur des machines agricoles et qui portaient sur 497 accidents.
Les résultats démontrent que 24,75 % de ceux-ci se produisirent lors de journées critiques TRIPLES, comparativement à 46,5 % en jours critiques DOUBLES, 26,6 % en jours critiques SIMPLES, ne laissant finalement qu'un tout petit 2,2 % aux jours mixtes.

Heureusement que la pire perspective, c'est-à-dire celle d'avoir les trois courbes de la biorythmie qui se croisent ENSEMBLE la même journée et que l'on nomme « jour critique TRIPLE », ne se produit mathématiquement que très rarement, c'est-à-dire uniquement une seule et unique journée par année. Ouf! Certains statisticiens prétendent qu'elle correspond trop souvent à une date de décès.

Pour ce qui est des jours critiques DOUBLES, ceux-ci se produisent tout au plus six fois par an.

En 1956, un rapport de la Ville de Hanovre en Allemagne, rédigé par un chef ingénieur rapportait en conclusion que 83 % des accidents des travailleurs chargés du nettoiement ainsi que des travailleurs d'entrepôts étaient dans les deux cas directement liés à des jours de biorythmie CRITIQUES doubles ou simples.

Par contre, consolons-nous, car les courbes descendantes ne sont pas toujours néfastes. En effet, du point de vue médical, souvent les patients vont mieux récupérer leur santé lors du passage de journées en basse énergie du fait qu'ils accepteraient davantage d'y prendre le repos indispensable. Il fut également constaté, dans des ailes psychiatriques, que lors des courbes descendantes, certains patients se trouvaient bien moins agités, ce qui permettait souvent de diminuer leur médication.


SPÉCIALISÉ EN PROTECTION DES ACCIDENTS

Il est intéressant d'apprendre qu'après avoir réalisé une petite enquête sur sa clientèle, une firme de conseil en sécurité a été stupéfaite de constater que 70 % des accidents s'étaient produits sur des journées critiques. Ainsi, forts de ce constat, ses dirigeants décidèrent de se spécialiser en utilisant comme outil préventif la biorythmie. Cette firme située aux États-Unis, la R.K. Anderson Associates Inc., y trouve certainement son intérêt.

Ce genre de travail serait tout particulièrement utile pour des milieux se trouvant affectés à des tâches dites à haut risque afin d'augmenter la protection de la sécurité de leur personnel ainsi que celle de l'entourage immédiat, comme c'est le cas pour des gens en contact avec des explosifs, etc.

Voici ce que le dirigeant de la firme en question affirma en 1973 :
« Une fois que les biorythmes sont remis entre vos mains, il devient merveilleux d'œuvrer avec cet instrument. Que vous ayez 5 000 ou 500 employés dans une usine pour lesquels vous devrez établir des graphiques. On utilise les biorythmes partout où il y a possibilité d'un accident important et grave. Les compagnies de transports aériens, les pilotes privés, les conducteurs de trains, les pilotes automobiles, les chauffeurs de camion ainsi que les représentants de commerce se déplaçant en voiture tous les jours sont tous des sujets types d'examens biorythmiques. Nous avons procédé à l'analyse de plus de 1 000 accidents sur deux années consécutives et – chose stupéfiante – on a constaté que plus de 90 % des accidents se produisaient sur le passage de jours critiques. »

En 1966, ils ont également enregistré des résultats particulièrement significatifs affirmant une fois de plus que cet outil d'analyse des cycles était un moyen pratique et très efficace dans la lutte contre les accidents. Ils permirent ainsi de diminuer le taux d'accidents de 42 % pour l'entreprise de l'un de leurs principaux clients.


À lire dans la prochaine chronique :

  • COMMENT FONCTIONNENT CES CYCLES et de quelle façon ceux-ci influencent-ils notre existence.
  • LES PARTICULARITÉS PROPRES À CHACUN DES TROIS CYCLES, C'EST-À-DIRE POUR LE CYCLE PHYSIQUE, ÉMOTIONNEL ET INTELLECTUEL.
  • COMMENT IDENTIFIER EN UN CLIN D'ŒIL LA PÉRIODE CRITIQUE DE VOTRE CYCLE ÉMOTIONNEL, À CONDITION QUE VOUS CONNAISSIEZ LE JOUR PRÉCIS DE LA SEMAINE CORRESPONDANT À VOTRE JOUR DE NAISSANCE.
  • DÉCOUVRIR SI LES JOURS CRITIQUES SONT NÉCESSAIREMENT TOUS DANGEREUX
  • NE PAS CONFONDRE LE SENS ATTRIBUÉ AUX ASPECTS ÉMOTIONNELS ET CEUX QUI SONT PLUS INTELLECTUELS
  • CE QU'IL FAUT SURVEILLER DE PRÈS LORS DE JOURS CRITIQUES INTELLECTUELS
  • L'HEURE DE VOTRE NAISSANCE POSSÈDE-T-ELLE UNE INFLUENCE EN BIORYTHMIE?
  • QUELLE EST DONC L'ORIGINE DE LA DÉCOUVERTE DE CETTE SCIENCE SI ÉTONNANTE?
  • DEUX SOURCES INCONTOURNABLES POUR MIEUX EN APPRENDRE.

 

Le livre de 304 pages
« Comment Reconnaître et Créer
Vos Coïncidences Magiques »
épanouira votre vie à son maximum
plusieurs centaines de témoignages le prouvent
Mme Céline Jacques   (450) 592-2668
pour voir les sites de nos collaborateurs