Accueil Magazine Accueil, Magazine Aubry & Cie

Recherche sur le WEB,  Cartes Google

Vous cherchez une auto familiale, une idée de décoration, de rénovation. un voyage vacance, un bijou, une banque, un produit naturel écologique, une vitamine santé, un restaurant, un vétérinaire.

Autres textes


 

Message reçu de l'au-delà la suite

 

  par Céline Jacques

Voici la suite de l'entrevue de la chronique précédente où l'on relatait les échanges de communications entre M. Marcel et son fils décédé, Michel. Cet échange avec l'au-delà se manifeste par le concours du célèbre médium M. Raymond lors d'une consultation.

SUITE DES COMMUNICATIONS

M. Marcel : Que penses-tu des religions à présent? Quand tu étais enfant, tu n'allais pas toujours à la messe de bon cœur. En ce temps-là tu étais foncièrement anticlérical, antifasciste, anticommuniste, anticonventionnel, anti-tout! As-tu gardé le même état d'esprit?

Michel : Je communique bien avec toi. Mais je ne peux comparer ma pensée actuelle à celle que j'avais quand j'étais parmi vous.

M. Marcel : Notre monde moderne est en pleine accélération. Qu'y-a-t-il d'important avant tout?

Michel : Ce qui compte, c'est la vie. Le sacrifice de quelques hommes pour d'autres hommes.

M. Marcel : Lorsque je t'ai palé d'incarnation, tu as répondu évolution. Si les recherches sont authentiques, comment expliquer ce phénomène, sinon par des vies antérieures et des réincarnations?

Michel : L'inspiration, la vision sont échos.

M. Marcel : Mais tous ces témoignages sur des vies antérieures, aucune n'aurait été vécues ?

Michel : Tu sais bien que les traces de notre fluide, de notre présence lors de notre passage terrestre, subsistent et demeurent sur la Terre, même après notre disparition ; elles ne disparaissent jamais complètement.

M. Marcel : Ainsi, si un esprit se dédouble, il peut les capter, les décrypter et obtenir une vision plus ou moins exacte d'éléments du passé ou du présent?

Michel : Oui.

M. Marcel : Dans les temps anciens, les oracles, les sages, les voyants jouaient un rôle parfois très important dans la vie des hommes. On les consultait. Inspirés, ils recevaient des messages qu'ils transmettaient. Comment se fait-il que, de nos jours, il existe si peu de VRAIS messagers de lumière?

Michel : Ils reviendront avec la science, une nouvelle science.

M. Marcel : Michel, existe-t-il d'autres formes de vie? D'autres êtres évoluant dans d'autres sphères ou d'autres planètes?

Michel : Oui.

M. Marcel : Tu m'as dit que, là où te trouves, temps et distance n'existent pas, du moins tels que nous le concevons sur notre planète.

Michel : Les contacts et les échanges se font sous une forme… je ne saurais la décrire. Entre ceux qui se sont connus et se retrouvent, un langage existe, instantané.

M. Marcel : Lorsqu'un homme disparaît de notre monde, que deviennent sa culture, ses connaissances?

Michel : Elles continuent de se transformer avec lui.


AUTRE COMMUNICATION

M. Marcel : Tu m'as dit qu'une âme, en quittant le corps, emportait avec elle la connaissance et la culture acquises sur terre de son vivant. Un jour, j'ai fait une expérience de décorporation après un vol à basse altitude. Mon esprit émergea subitement dans un TEMPS PASSÉ et je reconnus avec une précision remarquable les éléments d'une civilisation, d'un empire puissant et éteint aujourd'hui. J'avais l'impression de vivre à l'époque même des vieux Incas. La partie consciente de mon cerveau restait vigilante et supervisait l'autre. Je craignis d'aller plus loin dans l'expérience et, de ce fait, je me suis réveillé. Mon dédoublement cessa. Est-ce que cela aurait pu être autre chose qu'un simple rêve? Es-tu désormais en mesure de mieux comprendre notre monde que le tien?

Michel : Un peu d'énergie a quitté ton cerveau, elle s'est libérée et, rendue sur les lieux, elle a rencontré des fluides du passé invisibles à tout appareil électronique. Ta mémoire s'en est souvenue.

M. Marcel : J'étais imprégné par des informations du passé?

Michel : Tu as capté la longueur d'onde.

M. Marcel : Un homme doué, exercé, pourrait donc retrouver, uniquement par dédoublement, des vestiges du passé terrestre.

Michel : Oui, mais (contrairement à ici) sur Terre il pourrait tout aussi bien entrer dans le futur.     

Un clairvoyant, Raymond rapporte son expérience de la mort.

Un petit rappel sur QUI EST CE MÉDIUM, Raymond ?

Ce célèbre voyant s'est livré dans les années antérieures à 1977 à de nombreuses expériences dans le cadre de l'Institut métaphysique international, dans le but de tester ses dons de voyant. Il est radiesthésiste et il pratique la psychométrie. Il a réalisé ses expériences à l'institut métaphysique sous la supervision du physicien William Wolkvski. Il effectua, comme il l'appelle, un voyage au sein de la matière. Il pense tenir ses habiletés de sa grand-mère douée, elle aussi, de facultés paranormales. Apparemment, nombre de consultants affirment avoir aperçu cette dernière penchée sur l'épaule du clairvoyant, le temps que dure l'entretien.

Les grandes lignes du partage résultent des recherches signées Raymond, issues d'une entrevue réalisée par A. Sotto et V. Oberto et transcrite dans la collection : Les Pouvoirs inconnus de l'Homme.


- M. RÉANT, QUE SE PASSE-T-IL APRÈS LA MORT? L'ESPRIT RESTE-T-IL PRÈS DU CORPS?

- En général, le double abandonne le corps dans les cinq minutes qui suivent le décès. Le défunt prend vite conscience de sa mort. Mais il ne comprend pas bien ce qui lui arrive, car il se sent vivant. Il essaie de réintégrer son corps, fait plusieurs tentatives, en vain. Devant l'inutilité de ses efforts, il erre un moment, désemparé, et tente de se manifester auprès des membres de sa famille en faisant du bruit et des déplacements d'objets. Lorsqu'il s'aperçoit que la communication avec les vivants n'est plus possible, il s'en va. Il change de dimension. Il vit dans un monde où le temps n'est plus le même.

- À QUEL MOMENT LE FAMEUX CORDON LUMINEUX RELIANT LE CORPS PHYSIQUE AU CORPS ASTRAL DISPARAÎT-IL?

- Lorsque le corps astral quitte le corps physique, il n'est pas attaché à lui comme lors d'un dédoublement ordinaire. C'est pour cette raison que la personne ne peut plus réintégrer son organisme physique. En fait, la mort se produit au moment où le corps ne peut plus retenir le double.

- VOYEZ-VOUS ÉGALEMENT D'AUTRES ESPRITS AUTOUR DU DÉFUNT?

- Oui j'ai aperçu plusieurs fois des esprits rejoindre les défunts. Des esprits que je ne connaissais pas, et il s'est avéré, d'après mes descriptions faites à la famille, qu'il s'agissait de membres décédés de celle-ci.

- QUELLE FORME ONT CES ESPRITS? ONT-ILS LA MÊME APPARENCE QUE DE LEUR VIVANT?

- Ils ont une forme humaine et portent des vêtements. Par contre, un homme mort à quatre-vingt-dix ans peut très bien se présenter sous les traits qu'il avait à trente ans. Je crois que les esprits prennent le visage et l'allure qui sont restés gravés dans la mémoire du défunt. J'ai vu la grand-mère de ma femme telle qu'elle était avant sa mort, c'est-à-dire sous les traits d'une femme de soixante-dix ans.

- PENDANT COMBIEN DE TEMPS, APRÈS SA MORT, LE DÉFUNT « GARDE-T-IL LA NOSTALGIE » DES VIVANTS ET SE MANIFESTE-T-IL À EUX?

- Un désincarné apparaît à ses proches ou se manifeste à eux par des effets physiques pendant quelques jours après son décès. Puis, il se détache progressivement du monde terrestre et revient de moins en moins souvent sur les lieux qui lui ont été familiers.

J'ai entre autres vécu cette expérience au décès de mon beau-père. Ce dernier manifestait sa présence par un parfum. La veille de l'enterrement, en entrant dans sa chambre, nous avions, ma femme et moi, remarqué une odeur de décomposition. Cela nous avait un peu angoissés. Or, le lendemain, toute la maison, mais surtout sa chambre, embaumait le lilas, parfum qu'il aimait beaucoup. Les gens qui vinrent à l'enterrement notèrent également ce phénomène. Il arrive à ma femme, un an après sa mort, de sentir tout à coup près d'elle cette odeur de lilas.

- VOUS PARLEZ DE MANIFESTATIONS PHYSIQUES DES DÉSINCARNÉS NE PENSEZ-VOUS PAS QU'ILS PUISSENT ÊTRE LE FAIT DES VIVANTS?

Certaines le sont, incontestablement. Mais ce que j'ai vu en état de dédoublement m'a apporté la preuve que les morts peuvent PARFOIS agir DANS le monde des vivants. Il est difficile d'expliquer quelque chose que l'on sent, que l'on voit, à ceux qui ne vivent pas cette expérience. Si je n'avais jamais vu et entendu parler de la mer, que je connaîtrais uniquement l'eau s'échappant du robinet et que vous tentiez de me décrire ce que sont les vagues, les sensations que vous éprouvez en nageant, etc. , comment pourrais-je saisir cette RÉALITÉ qui n'en serait pas une pour moi?
Pour conclure, n'oublions pas qu'il existe dans l'au-delà non pas qu'une seule réalité mais bien plusieurs et que chacune d'elle est aussi différente les unes que les autres.
 

Le livre de 304 pages
« Comment Reconnaître et Créer
Vos Coïncidences Magiques »
épanouira votre vie à son maximum
plusieurs centaines de témoignages le prouvent
Mme Céline Jacques   (450) 592-2668
pour voir les sites de nos collaborateurs

  

FaceBook FACEBOOK
Jacqueline et Alexandre
VIDEO
 Horoscope video par signe 
 Toutes nos capsules video 
Capsules video
ASTROLOGIE
 Commander une carte du ciel 
 Consultation Express 
 Consultation téléphonique 
 Où lire et entendre 
 Jacqueline et Alexandre 
 Astro Courrier 
 Alexandre et Jacqueline en 
 consultation (514) 640-8648
SERVICES
 Contribution volontaire 
 Boutique norja.net 
 FORUM 
 Info PUB 
PROFESSIONNELS
 Dépannage informatique 
 Service comptable 

 

 

 

 

   © Copyright  Norja Systems Inc