Vous cherchez une auto familiale, une idée de décoration, de rénovation. un voyage vacance, un bijou, une banque, un produit naturel écologique, une vitamine santé, un restaurant, un vétérinaire.

Autres textes


 

Univers des fées
partie 1

 

  par Céline Jacques 

Il n'est pas nécessairement facile d'expliquer qui sont les fées puisqu'il n'existe AUCUNE UNIFORMITÉ qui puisse les décrire. En somme, on regroupe sous le terme de « fées » des êtres dont l'apparence, les sources ou encore les caractéristiques particulières sont aussi diverses que complexes. Cette perplexité vient du fait qu'on puisse parfois les décrire comme étant de taille minuscule, tout comme l'était la Fée Clochette appartenant au même groupe que celui « des fées de la nature » chargées de veiller sur la forêt ou les jardins auxquels elles prodiguent mille soins et attentions particulières. Pourtant, lorsqu'on se réfère à la marraine fée de Cendrillon celle-ci posséderait une taille tout à fait normale. On dit que les chevaliers du moyen âge en tombaient éperdument amoureux lorsqu'ils les croisaient au cours de leurs nombreux déplacements. Les légendes affirment même que des enfants seraient nés de ces unions.

DES DIFFÉRENCES DE TAILLES

Certes leurs tailles diffèrent selon la culture du folklore qui les fait connaître, mais, en général, elles pourraient mesurer aussi bien un centimètre jusqu'à la grandeur d'un enfant humain ou encore correspondre à une grandeur normale associée à celle d'une belle grande dame adulte. Toutefois, les petites tailles, quant à elles, seraient apparemment davantage le résultat de leur magie (désireuse de rester le plus discrète possible) plutôt que d'une caractéristique naturelle. 

QUELS SONT PAR CONTRE LEURS POINTS COMMUNS?

Elles ont quelques affinités avec l'univers des anges puisqu'on leur donne DES AILES ainsi que la capacité de veiller sur le bien-être des nouveau-nés auxquels elles  ACCORDENT DES DONS particuliers. Aussi, tout comme les anges elles protègent ces poupons avec tendresse. Elles possèderaient toutes indiscutablement UNE BEAUTÉ EXTRAORDINAIRE.

Elles n'ont pas cependant d'existence reliée à une religion comme le sont les anges, mais plutôt à une époque médiévale, tirant ses sources à la fois de croyances populaires et de mythologies anciennes ou folkloriques d'où sont issus nombreux contes celtiques.

Bien sûre, elles sont toutes MAGIQUES, mais certaines d'entre elles avaient parfois la réputation d'être des joueuses de tours lorsque les humains n'étaient pas dignes de leurs engagements. Connues pour leur grande susceptibilité, elles ne sont donc pas sans défauts. Elles imposaient certaines conditions incontournables à leurs amants qui se voyaient abandonnés sur le champ à la moindre incartade.

Autre point commun, on les représentait majoritairement avec de très longues oreilles effilées et pointues vers le haut, du moins, sur les rares illustrations où il est possible de voir ces détails de leur visage. Il s'agit là d'une particularité commune à celle des elfes. Les elfes appartiennent également à l'univers des fées avec cette nuance qu'il existe de bons et de méchants elfes. Il existe également les lutins, les gnomes, les farfadets, les trolls, qui seraient en quelque sorte l'équivalent masculin des fées, mais ont dit de ceux-ci qu'ils possèdent, encore bien plus que les fées, le goût de jouer des tours pendables grâce aux talents de métamorphose de certains d'entre eux. Certes, certains auteurs se sont largement permis de faire une mauvaise réputation à certaines fées en les accusant de pure méchanceté. Personnellement, j'opterais davantage en faveur de leur bonté en ripostant que ceux qui les calomniaient étaient fort probablement de purs misogynes.

QUEL EST LE RÔLE DES FÉES?

En plus de protéger les poupons tout en leur accordant des dons particuliers, elles sont reconnues autant comme étant précieuses tant pour leur aide, leurs soins, que pour leur capacité de guider des personnes allant même jusqu'à leur fournir au besoin des armes enchantées. On se rappellera la fée Viviane, dite la Dame du lac, qui remit une épée enchantée à Lancelot dans l'histoire du roi Arthur.

En certaines occasions, les fées sont également invoquées afin de protéger certains lieux considérés comme en danger par les habitants qui croient fermement au pouvoir magique des fées.

Un dictionnaire datant d'aussi loin que l'an 1694 les décrivait ainsi : « Les fées sont des êtres se référant à une chose enchantée par quelque puissance supérieure ». On constate donc sans peine que leur légende, qu'elle soit crédible ou pas, ne date certainement pas d'hier. Dans ces mêmes références, il y était écrit en toutes lettres qu'il serait dangereux de prononcer le mot fée. Personnellement, je crois qu'un tel avertissement s'adresse bien davantage à ceux qui oseraient le faire avec une intention malveillante en leur manquant de respect comme ce serait le cas pour ceux qui affirmeraient que les fées n'existent pas. Malheur à celui qui s'en vanterait, car il risquerait fort de s'en mordre les doigts. Parmi celles concernées, mentionnons les « fées des eaux », mieux connues sous le nom de sirènes, et qui fascinent de leurs chants envoûtants le marin qui périra lui-même dans leurs filets.

Autre définition : « Les fées sont des êtres féminins dotés de pouvoirs surnaturels influant sur la destinée humaine ». En fait, il y a toujours une prédominance associée à des pouvoirs magiques et surnaturels à la fois. Parmi ces POUVOIRS, nous retrouvons celui de devineresses ainsi que de déesse du Destin, c'est-à-dire qu'elles savent aussi bien DEVINER QU'INFLUENCER LE DESTIN DES HUMAINS par quelques enchantements de leur cru.

Elles jouent également un rôle souvent essentiel auprès de jeunes héros qu'elles protègent de danger imminent ou encore en leur fournissant des objets magiques amplifiant des qualités, déjà existantes telles que la bravoure, la loyauté, l'esprit chevaleresque et la noblesse d'un cœur pur. En somme, toute qualité étant nécessaire pour vaincre l'adversité afin de mieux l'emporter tant sur les obstacles que sur leurs ennemis.

Une catégorie d'entre elles, moins connue, serait les « fées aériennes » se trouvant liées aux rêves. Ce sont ces créatures plus éthérées qui influencent précisément nos rêves prophétiques afin de mieux nous préparer à certains événements et influencer nos choix éveillés en les inclinant vers un parcours de vie plus favorable sur notre destinée. Ces fées sont ce qui s'apparenterait le plus aux anges féminins perçus dans des rêves annonciateurs d'événements personnels ou universels. 

LES FÉES ONT-ELLES UN ÂGE?

On pourrait dire qu'elles ont l'âge de la croyance qu'on leur accorde. C'est-à-dire que sans être nécessairement immortelles, elles possèderaient une existence de plusieurs milliers d'années. D'autres écrits les disent immortelles tant qu'on ne les attaque pas avec du sel, qui mettrait leur survie en péril. Évidemment, le sel possède depuis toujours la réputation de chasser les démons bien que les fées n'en soient absolument pas. Il serait donc plausible de croire que l'importance accordée au sel ne les concerne pas véritablement.

Dans la prochaine chronique nous poursuivrons en vous apprenant :

  • OÙ LES FÉES HABITENT-ELLES?
  • COMMENT À L'OCCASION LES FÉES VONT-ELLES DÉPISTER CERTAINS VOYAGEURS
  • QUELQUES PRÉCISIONS CONCERNANT DES  LIEUX TERRESTRES RÉPUTÉS ÊTRE FRÉQUENTÉS PAR DES FÉES.
  • FINALEMENT, D'OÙ PROVIENNENT LES FÉES?
  • DE NOS JOURS, CROYONS-NOUS TOUJOURS AUX FÉES?
  • CERTAINS TITRES DE FILMS RÉALISÉS SUR LES FÉES
  • LA CONCLUSION
     

Le livre de 304 pages
« Comment Reconnaître et Créer
Vos Coïncidences Magiques »
épanouira votre vie à son maximum
plusieurs centaines de témoignages le prouvent
Mme Céline Jacques   (450) 592-2668
pour voir les sites de nos collaborateurs