Vous cherchez une auto familiale, une idée de décoration, de rénovation. un voyage vacance, un bijou, une banque, un produit naturel écologique, une vitamine santé, un restaurant, un vétérinaire.

Autres textes

 

Lettre à mon Fils
Texte d'auteur inconnu
Traduit par Monique Coutu

par Monique Coutu  

Cher Fils,

Le jour ou je serai vieux, et je ne le suis pas encore, soit patient et essaie de me comprendre.

Si je me salis en mangeant…..si je ne suis pas capable de m'habiller…..soit patient.  Souviens-toi des heures que j'ai passées à t'apprendre toutes ces choses.

Si, quand je te parle, je répète les mêmes choses mille et une fois…..ne m'interrompt pas…..écoutes-moi.  Quand tu étais petit, je te lisais mille et  une fois la même histoire jusqu'à ce que tu t'endormes.

Quand je ne veux pas prendre de douche, au lieu de m'humilier ou de me brusquer…..souviens-toi quand je devais te poursuivre en inventant mille excuses pour te convaincre de prendre ton bain.

Quand tu vois mon ignorance face aux nouvelles technologies…..donnes-moi le temps nécessaire et ne me regarde pas avec ton sourire ironique.  Je t'ai enseigné tellement de choses…..à bien manger, à bien te vêtir et à affronter la vie.

Quand, à certains moments, je perds la mémoire ou le fil de notre conversation….laisses-moi le temps nécessaire pour me souvenir…..et si je ne le peux pas, ne deviens pas nerveux…..parce que la chose la plus importante n'est pas ma conversation mais certainement le fait d'être avec toi et que tu m'écoutes.

Si jamais je ne veux pas manger, ne me force pas……je sais très bien si j'ai besoin de manger ou pas.

Quand mes jambes fatiguées ne me permettent plus de marcher…..donnes-moi ta main….de la même façon que je l'ai fait avec toi quand tu as fait tes premiers pas.

Et si un jour je te dis que je ne veux plus vivre….que je veux mourir….ne soit pas fâché….un jour tu comprendras.  Essaie de comprendre qu'à mon âge ce n'est pas vivre mais c'est survivre.

Un jour tu découvriras, qu'en dépit de mes erreurs, j'ai toujours souhaiter le meilleur pour toi et que j'ai essayé de te préparer le chemin.

Tu ne dois pas te sentir triste, en colère ou impuissant en me voyant près de toi.  Tu dois être à mes côtés en essayant de me comprendre et de m'aider comme je l'ai fait à tes débuts dans la vie.

Aides-moi à marcher….aides-moi à terminer mon voyage avec amour et patience et je te le rendrai par un sourire et par l'immense amour que j'ai toujours eu pour toi.

Je t'aime, mon Fils.

Ton Père

Monique Coutu
Pour suggestions ou commentaires écrivez-moi au :
moniquecoutu@norja.net