Vous cherchez une auto familiale, une idée de décoration, de rénovation. un voyage vacance, un bijou, une banque, un produit naturel écologique, une vitamine santé, un restaurant, un vétérinaire.

 Pensées positives

Laissez-nous une
pensée positive
et nous l'afficherons

DÉCEMBRE 2002

  • Il n'y a pas de solitude avec la foi...
    Les jeunes vont plus vite, mais les plus vieux connaissent mieux la route
    Marcel
  • Je préfère l'avenir au passé, car c'est là que j'ai décidé de vivre le restant de mes jours
    (de Victor Hugo)Dominique
  • La vie est belle, c'est juste la façon que nous avons de la regarder qui la rend moins belle.
    Diane
  • Ne t'abandonne pas au désespoir. Souviens-toi d'un vieux proverbe qui dit que l'heure la plus sombre est celle qui vient juste avant le lever du soleil.
    Jacynthe
  • Rien ne peut se passer si ces trois éléments ne sont pas ensemble; La Pensée, La Parole, et L'Action.
    Diane
  • Pourquoi se soucier du lendemain quand demain aura également ses soucis ?
    Lolita      

NOVEMBRE 2002

  • Si, j'avais mille coeurs je vous les donnerais tous, comme je n'en ai qu'un je vous le donne mille fois
    Marcel
  • Boileau avait bien raison, `Quand on se regarde, on se désole.  Quand on se compare, on se console.
    Ghislaine
  • Ne te laisse jamais sentir inférieur aux autres à moins que tu le veuilles....
    Nathalie
  • Nul ne peut échouer si une seule personne a confiance en lui. Lui-même
    Pierrette
  • La vie s´écoule comme une rivière, tantôt folle et riante comme sa cascade, tantôt lourde et bruyante comme sa chute qui s´engouffre, tantôt sombre et fuyante comme ses méandres, puis enfin, large, calme et sereine, vers un oçéan; c´est le retour à sa source.
    André
  • Vaut mieux garder la nostalgie d'un paradis en le quittant, que de le changer en enfer en y restant !
    Quiconque s'impatiente vient de doubler le temps de son attente.
    PLus l'amour parle bas, plus il se fait entendre.
    Enseigner, c'est apprendre une seconde fois.
    L'important, dans la vie, ce n'est pas d'avoir le plus beau jeu... Mais de bien jouer avec celui qu'on a.
    Les seuls qui ne se trompent jamais sont ceux qui ne font rien
    Geneviève
  • Aime ton travail aussi humble soit-il, car c'est un bien réel dans un monde incertain.
    France
  • La chance sourit toujours aux audacieux
    Sébastien

OCTOBRE 2002

  • Le langage est l'écho de nos souffrances, alors au lieu de crier inlassablement dans la caverne de notre esprit, dialoguer et aller vers les autres, c'est se libérer de soi et laisser un peu de place aux autres.
    Adam
  • Tomber cela fait mal, cela humilie; mais cela n'empêche pas d'arriver au but pourvu qu'on se relève.
    Lucie
  • Il s'appelait Fleming, c'était un pauvre fermier écossais...
    Un jour, alors qu'il tentait de gagner la vie de sa famille, il entendit un appel au secours provenant d'un marécage proche. Il laissa tomber ses outils, y courut et y trouva un jeune garçon enfoncé jusqu'à la taille dans le marécage, apeuré, criant et cherchant à se libérer.
    Le fermier sauva le jeune homme de ce qui aurait pu être une mort lente et cruelle. Le lendemain, un attelage élégant se présenta à la ferme. Un noble, élégamment vêtu, en sorti et se présenta comme étant le père du garçon que le fermier avait aidé.
    "Je veux vous récompenser ", dit le noble. " Vous avez sauvé la vie de mon fils ". " Non, je ne peux accepter de paiement pour ce que j'ai fait ",répondit le fermier écossais. A ce moment, le fils du fermier vint à la porte de la cabane. " C'est votre fils? " demanda le noble.
    "Oui! ",répondit fièrement le fermier. " Je vous propose un marché. Permettez-moi d'offrir à votre fils la même éducation qu'à mon fils.
    Si le fils ressemble au père, je suis sûr qu'il sera un homme duquel tous deux seront fiers ". Et le fermier accepta.
    Le fils du fermier Fleming suivit les cours des meilleures écoles et au final, fut diplômé de l'École de Médecine de l'Hôpital Ste-Marie-de-Londres. Il continua jusqu'à être connu du monde entier.
    Le fameux Dr Alexander Fleming avait en effet découvert la pénicilline.
    Des années plus tard, le fils du même noble qui avait été sauvé du marécage avait une pneumonie. Qui lui sauva la vie cette fois ?... La pénicilline.
    Comment s'appelait le noble ? Sir Randolph Churchill. Son fils ?
    Sir Winston Churchill.
    Quelqu'un a dit un jour : Tout ce qui s'en va revient.
    Travaille comme si tu n'avais pas besoin d'argent.
    Aime comme si tu n'avais jamais été blessé.
    Danse comme si personne ne te regardait.
    Chante comme si personne ne t'écoutait.
    Vis comme si le Ciel était sur la Terre.
    Monique
  • Une journée sans rire est une journée de perdue
    Gaétane
  • Si vous pensez être battu, vous l'êtes.
    Si vous pensez que vous n'oserez pas, vous ne le ferez jamais.
    Si vous aimez gagner, mais pensez que vous allez perdre, vous êtes perdu, car le succès commence avec la volonté.
    Tout est une question d'état d'esprit.
    Les batailles de la vie ne sont pas toujours remportées par le plus fort et le plus rapide des hommes.
    Mais l'homme qui gagne est celui qui pense qu'il le peut.
    Claire
  • Mieux vaut un avenir incertain à un passé sûr sur lequel m'asseoir.
    Nathalie
  • Une personne transparente d'esprit n'a point peur de s'exposer tel un livre ouvert.
    Une personne émotive, possède une grande force : la larme de la conscience..
    Sylvie
  • La pensée devient matière, si ta pensée est bonne pour toi, ...
    Freddy

SEPTEMBRE 2002

  • J'ai un amour qui ne cesse de grandir et c'est ma raison de mordre dans la vie, depuis le vingt février dernier mes facultés continuent de se rénover.
    J'étais seule quand je suis arrivée, ils m'ont tendu la main, je les ai suivi dans le petit train.  Apprendre à aimer, s'aimer d'abord...
    L'amour qui ne cesse de grandir, le petit plus donne le goût de réussir, dans la vie il faut toujours foncer, persévérer, patienter, écouter. 
    J'ai appris à me respecter, sortir de la routine savourer les belles victoires, il faut sourire toujours rire... 
    L'amour qui ne cesse de grandir, la confiance une force à découvrir je m'imagine déjà le 6 mai la fierté d'être une graduée!
    avec amour à toute l'humanité,
    Marie Remigio
  • Pour être en mesure d'accepter notre conjoint tel qu'il est, on doit d'abord être capable d'être bien à l'intérieur de soi...
    Francis
  • Le bonheur, c'est lorsque ce que  vous pensez, ce que vous dites et ce que vous faites sont en harmonie.
    Carole
  • Si tu es sincère avec toi-même, tu seras sincère avec les autres.
    Si tu es bon envers toi-même, tu seras bon avec les autres.
    Si tu crois en toi, tu croiras dans les autres.
    Espère, aime et crois ; tu seras heureux et tu rendras les autres heureux.
    Johnnie
  • La vie se charge toujours de régler les problèmes, alors pourquoi s'acharner à vouloir tout régler!
    Martine
  • La rose la plus belle perd un jour de sa beauté, mais le coeur d'un ami fidèle reste toute l'éternité
    Une vision sans action n'est qu'un rêve.
    Il est facile de commencer un projet. Le défi, c'est de le terminer.
    Ne laissez personne ni les circonstances détruire vos rêves.
    Vise rien et tu vas l'atteindre.
    Si tu crois que tu réussiras, tu as raison. Si tu crois que tu failliras, tu as raison.
    Christian
  • Il faut vivre des bas dans la vie pour apprécier les hauts..
    Kaya
  • Celui qui dit qu'il s'ennuie ne s'aperçoit pas qu'il dit précisément qu'il est pour lui et pour les autres une ennuyeuse personne!!!
    Diane
  • L'amour ce n'est pas toujours de marcher main dans la main mais de marcher dans la même direction.
    Céline
  • Nulle autre somme responsable de notre destin que nous
    Michel

JUILLET-AOÛT 2002

  • Pourquoi avoir peur?  La vie nous prépare chaque jour aux choses que nous aurons à faire demain.  Il suffit d'écouter, de regarder et de sentir ce qui défile devant nous.
    Gaëtan
  • Du rêve à la réalité !
    Douceur de la nuit , lorsque la lune s'unit aux étoies , nous entrons dans le Royaume du monde des effets interrogatoires que dès le réveil se transformeront en une seule vérité révélatrice de l'avenir qui nous encadra et deviendra plus clair.
    À la lumière du jour , leslastres traverseront le corps céleste perdu dans les nuages.
    Nous inviteront à réagir face à ce message qui s' échappe d'un signe et d'un événement qui s'exposeront à nos yeux.
    Votre vie en sera des plus limpides.
    La sphère astro observera fictivement les rayons Infinis , tout en propulsant votre interprètation de ce rêve nous laissant sur notre appétit du savoir.
    Les tourments se disciperont pour faire place au calme et à la tendresse.
    Embellissons nos derniers moments, nous enrichirons notre sort .
    Juliette 
  • Une poignée de bons sens vaut mieux parfois qu'un baril de connaissance.
    L'homme est comme une pièce de monnaie.  D'un coté la face et de l'autre la bête.
    Kim
  • Vous devez avoir un rêve.  Sinon, comment pensez-vous pouvoir le réaliser...
    Violette
  • Ce qui vous empêche d'avancer n'est pas ce que vous êtes, mais ce que vous pensez ne pas être.
    Nicole

JUIN 2002

  • MERE TERESA nous donne quelques moyens pour devenir humble.
    - Parler le moins possible de soi-même.
    - S'occuper de son propre travail.
    - Éviter la curiosité.
    - Ne pas se mêler des affaires des autres.
    - Accueillir la contradiction avec humour.
    - Ne pas s'arrêter aux défauts des autres.
    - Accepter les remarques, même si elles sont injustes.
    - Céder, face à la volonté des autres.
    - Accepter insultes et injures.
    - Accepter de se voir oublié, méprisé.
    - Rester poli et délicat, même si quelqu'un nous provoque.
    - Ne pas chercher à être admiré et aimé.
    - Ne pas chercher à avoir le dernier mot dans les causeries.
    - choisir toujours le plus difficile
      Une main de tendresse.
    Madeleine
  • Accepter de faire le vide des éléments perturbateurs dans sa vie, permet de faire le plein et de sourire à nouveau.
    Micheline
  • Une leçon que j'ai apprise v'la quelques semaines quand tu sembles que le ciel te tombe sur la tête décourage-toi pas et répète la prière du notre père à la haute voix ou simplement pour toi, mais n'oublie pas de lui dire » oui que ta volonté soit faite « car en lui laissant tout entre les mains il va te guider et il va t'écouter, n'aie pas peur de dire ce que tu ressens car en le gardant pour il t'empoisonne l'existence intérieure et tu voix des ondes négatives. Laisse la lumière entrer en toi et tu va voir les gros nuages vont partir
    Manon
  • Instruction pour mener votre vie
    1.Tenez compte du fait que le grand amour et les grandes réussites impliquent de grands risques.
    2.Lorsque vous perdez, ne perdez pas la leçon.
    3.Suivez les 3 R :Respect de soi-même, Respect des autres et Responsabilités de vos actes.
    4.Souvenez-vous que ne pas obtenir ce que vous voulez est parfois un merveilleux coup de chance.
    5.Apprenez les règles pour savoir comment les transgresser correctement.
    6.Ne laisser pas une petite dispute meurtrir une grande amitié.
    7.Lorsque vous réalisez que vous avez commis une erreur, prenez immédiatement des mesures pour la corriger.
    8.Passez un peu de temps seul tous les jours.
    9.Ouvrez vos bras au changement, mais ne laissez pas s'envoler  vos valeurs.
    10.Rappellez-vous que le silence est parfois  la meilleure des réponses.
    11.Vivez votre vie d'une façon bonne et honorable. Ainsi, lorsque  vous vieillirez
    t que vous regarderez en arrière, vous en profiterez une deuxième fois.
    12.Un foyer aimant est la fondation de votre vie.
    13.Dans les désaccords que vous avez avec ceux que vous aimez, ne vous occupez que de la situation actuelle. Ne réveillez pas le passé.
    14.Partagez votre savoir. C'est une manière d'atteindre l'immortalité.
    15.Soyez tendre avec la terre.
    16.Une fois par an, allez quelque part où vous n'êtes jamais allé auparavant.
    17.Souvenez-vous que la meilleure des relations  est celle  dans laquelle
    'amour que chacun porte à l'autre dépasse le besoin de l'autre.
    18.Jugez vos succès  d'après  ce que vous avez dû sacrifier pour les obtenir.
    19.Approchez l'amour avec un abandon insouciant.
    Bonne chance, soyez heureux.
    Annie

MAI 2002

  • Rien ne peut m'atteindre,à moins d'y consentir !
    Dès que tu sais tout,il ne te reste qu'à apprendre !
    Je ferai quelque chose ce jour,qui m'aidera à reconnaître et à ressentir de l'amour pour moi-même !
    Stéphane
  • LES 3 PORTES DE LA SAGESSE :
    Un roi avait pour fils unique un jeune Prince courageux, habile et intelligent.
    Pour parfaire son apprentissage de la Vie, il l'envoya auprès d'un Vieux Sage.
    "Eclaires-moi sur le Sentier de la Vie" Demanda le Prince.
    - Mes paroles s'évanouiront comme les traces de tes pas dans le sable, répondit le Sage. Cependant, je veux bien te donner quelques indications: sur ta route, tu trouveras 3 portes. Lis les préceptes indiqués sur chacune d'entre elles. Un besoin irrésistible te poussera à les suivre. Ne cherches pas à t'en détourner, car tu seras condamné à revivre sans cesse ce que tu aurais fui. Je ne puis t'en dire plus. Tu dois éprouver tout cela dans ton coeur et dans ta chair. Va, maintenant. Suis cette route, droit devant toi.
    Le Vieux Sage disparut et le Prince s'engagea sur le chemin de la Vie.
    Il se trouva bientôt face à une grande porte sur laquelle on pouvait lire :
    CHANGES LE MONDE
    "C'était bien là mon intention, pensa le prince, car si certaines choses me plaisent dans ce monde, d'autres ne me conviennent pas". Et il entama son premier combat. Son idéal, sa fougue et sa vigueur le poussèrent à se conforter au monde, à entreprendre, à conquérir, à modeler la réalité selon son désir.
    Il y trouva le plaisir et l'ivresse du conquérant, mais pas l'apaisement du coeur.
    Il réussit à changer certaines choses, mais beaucoup d'autres lui résistèrent.
    Bien des années passèrent.
    Un jour, il rencontra le Vieux Sage qui lui demanda :
    "Qu'as-tu appris sur ton chemin ?"
    - J'ai appris, répondit le Prince, à discerner ce qui est en mon pouvoir et ce qui m'échappe, ce qui dépend de moi et ce qui n'en dépend pas.
    - C'est bien, répondit le Vieil Homme, utilises tes forces pour agir sur ce qui
    st en ton pouvoir. Oublies ce qui échappe à ton emprise. Et il disparut.
    Peu après, le Prince se trouva face à une seconde porte. On pouvait y lire:
    CHANGES LES AUTRES
    "C'était bien là mon intention, pensa-t-il, les autres sont sources de plaisir, de joie et de satisfaction, mais aussi de douleur, d'amertume et de frustration".
    Et il s'insurgea contre tout ce qui pouvait le déranger ou lui déplaire chez ses semblables. Il chercha à infléchir leur caractère et à extirper leurs défauts.
    Ce fut là son deuxième combat.
    Bien des années passèrent.
    Un jour, alors qu'il méditait sur l'utilité de changer les autres, il croisa le Vieux Sage qui lui demanda:
    "Qu'as-tu appris sur ton chemin ?"
    - J'ai appris, répondit le Prince, que les autres ne sont pas la cause ou la source de mes joies et de mes peines, de mes satisfactions et de mes déboires. Ils n'en sont que le révélateur ou l'occasion. C'est en moi que prennent racines toutes ces choses.
    - Tu as raison, dit le Sage, parce qu'ils réveillent en toi, les autres te révèlent à toi-même. Sois reconnaissant envers ceux qui font vibrer en toi joie et plaisir. Mais sois le aussi envers ceux qui font naître en toi souffrance et frustration, car à travers eux la vie t'enseigne ce qui te reste à apprendre et le chemin que tu dois encore parcourir. Et le Vieil Homme disparut.
    Peu après, le Prince arriva devant la porte ou figuraient ces mots :
    CHANGES-TOI TOI-MÊME
    "Si je suis moi-même la cause de mes problèmes, c'est bien ce qui me reste à faire, se dit-il". Et il entama son troisième combat.
    Il chercha à infléchir son caractère, à combattre ses imperfections, à supprimer ses défauts, à changer tout ce qui ne lui plaisait pas en lui, tout ce qui ne correspondait pas à son idéal. Après bien des années de ce combat où il connut quelques succès, mais aussi des échecs et des résistances, le Prince rencontra le Vieux Sage qui lui demanda:
    "Qu'as-tu appris sur le chemin ?"
    - J'ai appris, répondit le Prince, qu'il y a en nous des choses qu'on peut améliorer, d'autres qui nous résistent et qu'on arrive pas à briser. - C'est bien, dit le Sage.
    - Oui, poursuivit le Prince, mais je commence à être las de me battre contre tout, contre tous, contre moi-même. Cela ne finira-t-il jamais ? Quand trouverais-je le repos ? J'ai envie de cesser le combat, de renoncer, de tout abandonner, de lâcher prise.
    - C'est justement ton prochain apprentissage, dit le Vieux Sage. Mais avant d'aller plus loin, retournes-toi et contemples le chemin parcouru. Et il disparut.
    Regardant en arrière, le Prince vit dans le lointain la 3ème porte et s'aperçut qu'elle portait sur sa face arrière une inscription qui disait :
    ACCEPTES-TOI TOI-MÊME
    Le Prince s'étonna de ne point avoir vu cette inscription lorsqu'il avait franchit la porte la première fois dans l'autre sens.
    "Quand on combat on devient aveugle". Se dit-il.
    Il vit aussi, gisant sur le sol, éparpillé autour de lui, tout ce qu'il avait rejeté et combattu en lui : ses défauts, ses ombres, ses peurs, ses limites, tous ces vieux démons. Il apprit alors à les reconnaître, à les accepter, à les aimer. Il apprit à s'aimer lui-même sans plus se comparer, se juger, se blâmer.
    Une fois de plus, il rencontra de nouveau le Vieux Sage qui lui demanda:
    "Qu'as-tu appris sur le chemin ?"
    - J'ai appris, répondit le Prince, que détester ou refuser une partie de moi, c'est me condamner à ne jamais être en accord avec moi-même. J'ai appris à m'accepter moi-même, totalement, inconditionnellement.
    - C'est bien, dit le Vieil Homme, c'est la 1ère Sagesse. Maintenant tu peux passer la troisième porte.
    À peine arrivée de l'autre côté, le Prince aperçut de loin la face arrière de la seconde porte et y lut :
    ACCEPTES LES AUTRES
    Tout autour de lui, il reconnut les personnes qu'il avait côtoyées dans sa vie. Celles qu'il avait aimées comme celles qu'il avait détestées. Celles qu'il avait soutenues et celles qu'il avait combattues. Mais à sa grande surprise, il était maintenant incapable de voir leurs imperfections, leurs défauts, ce qui autrefois l'avait tellement gêné et contre quoi il s'était combattu.
    Il rencontra à nouveau le Vieux Sage:
    "Qu'as-tu appris sur le chemin?"
    - J'ai appris, répondit le Prince, qu'en étant en accord avec moi-même, je n'avais plus rien à reprocher aux autres, plus rien à craindre d'eux. J'ai appris à accepter et à aimer les autres totalement, inconditionnellement.
    - C'est bien, répondit le Vieux Sage. C'est la seconde Sagesse. Tu peux franchir à nouveau la deuxième porte.
    Arrivé de l'autre côté, le Prince aperçut la face arrière de la première porte et y lut:
    ACCEPTES LE MONDE
    "Curieux, se dit-il, que je n'aie pas vu cette inscription la première fois !"
    Il regarda autour de lui et reconnut ce monde qu'il avait cherché à conquérir, à transformer, à changer. Il fut frappé par l'éclat et la beauté de toute chose. Par leur perfection. C'était pourtant le même monde qu'autrefois !!! Était-ce le monde qui avait changé ou son regard ?
    Il croisa le Vieux Sage qui lui demanda:
    "Qu'as-tu appris sur le chemin?"
    - J'ai appris, dit le Prince, que le monde est le miroir de mon âme. Que mon âme ne voit pas le monde, elle se voit dans le monde. Quand elle est enjouée, le monde lui semble gai. Quand elle est accablée, le monde lui semble triste. Le monde, lui, n'est ni triste ni gai. Il est là. Il existe, c'est tout. Ce n'était pas le monde que me troublait, mais l'idée que je m'en faisais. J'ai appris à accepter le monde sans le juger, totalement, inconditionnellement.
    - C'est la 3ème Sagesse, dit le Vieil Homme, te voilà à présent en accord avec toi-même, avec les autres et avec le monde.
    Un profond sentiment de paix, de sérénité, de plénitude envahit le Prince.
    - Tu es prêt, maintenant, à franchir le dernier Seuil, dit le Vieux Sage, celui du passage du Silence à la Plénitude à la Plénitude du Silence.
    Et le Vieil Homme disparut.
    Loïc
  • La violence de l'humain est le trop plein de tendresse non reçue,caressez le de vos pensées d'amour.
    RC
  • Qui peut dire si demain, une rose que tu as apprivoisée ce soir, fleurira pour toi au lever du jour. Qui peut dire si l'amour peut grandir dans le cœur que tu as choisi...? Le Temps le sais, lui.
    Perle
  • Quand le feu s'éteint petit à petit
    je m'approche de lui
    et je laisse couler mes larmes
    sur cette petite flamme
    pour qu'elle ne s'éteigne jamais.
    Car j'ai tant besoin de ce feu
    autour de moi puisque toi tu es si loin
    Mais je sais qu'un jour viendra
    Ou ce feu !
    çà sera toi qui l'allumeras.
    Notre AMOUR est dans ces flammes
    ce que la beauté est dans nos coeurs.
    à toi Jean-Paul que j'aime
    Hélène
  • Je voulais parler des comportements et des attitudes que nous avons parfois dans un domaine de notre vie .Ensuite je me suis dis que c'est à vous de les découvrir et d'en prendre conscience .Alors je parlerai tout simplement d'amour ce mot ...si difficile à vivre,si difficile à comprendre ...si difficile à découvrir...L'amour c'est simplement laisser couler La Vie en soi ,c'est aussi simple que de sourire ou de pleurer,c'est aussi un bon repas pris avec des ami(es)c'est participer ,c'est s'émerveiller devant autant de splendeur qu'est la nature humaine et d'accepter que nous sommes des Êtres remplient d'amour. Regarde autour de toi et tu trouveras le miroir de ton propre amour. Se regarder pour mieux se miroiter .                              L'important c'est d'aimer le reste suivra.........Ouvrir son coeur pour recevoir l'amour de toutes les manières possibles voilà mon mot d'amour et je vous dit (je vous aime )
    Réjeanne

MAI 2002

  • "Si vous êtes trop malin, vous risquez de passer à côté de l'essentiel".
    Jacques
  • Les succès, petits ou grands, sont le fruit de l'effort, de la persévérance et, parfois, de la chance.
    N'oubliez jamais que c'est en prenant des risques et en apprivoisant l'inconnu que l'on grandit toujours un peut plus !
    "Votre attitude, plus que vos aptitudes, déterminera votre altitude..."
    Chéri-Ann
  • Prenons le temps de rire, c'est la musique de l'âme.
    Marrichat
  • Si tu crois aujourd'hui tout va mal, dit toi que demain tout finira par s'arranger et dit toi tu n'es pas seul car y a n'a des pires que toi dans ce monde et que Dieu est la pour t'aider.
    Manon
  • Il y a une solution pour tous les problèmes. S'il n'y pas de solution c'est qu'il n'y a pas de problèmes!
    Marc
  • Magasiner, consommer de l'alcool, de la nourriture, jouer, chercher à séduire : le problème ne réside pas dans l'une ou l'autre de ces activités, mais dans le fait de s'adonner à l'une d'elles avec excès.
    Les comportements compulsifs sont toujours destructeurs pour l'ensemble de notre existence.
    Fuyant la réalité parce qu'elle nous est désagréable, nous laissons notre vie à l'abandon, et elle se détériore davantage.
    En brisant le cycle de l'obsession, nous reprenons contact avec notre vérité fondamentale.
    Peu à peu, nous récupérons le pouvoir de changer les choses.
    Par l'amour, nous rendons chaque jour notre existence un peu plus belle, et la confiance s'installe rapidement dans notre coeur : demain apporte une promesse de bonheur.
    Françoise

AVRIL 2002

  • J'ai un amour qui ne cesse de grandir
    le petit plus donne le goût de réussir
    dans la vie il faut toujours foncer
    persévérer, patienter, écouter

    J'ai appris à me respecter
    sortir de la routine
    savourer les belles victoires
    il faut sourire, toujours rire.
    Marie
  • L'ensemble des êtres vivants créer un tout...comparable à chaque goutte d'eau créant l'océan.
    Alors, pensez-y, si les êtres vivants s'unissaient dans la même direction positive, imaginez la force de la vague !
    Chérie-Ann
  • En quittant notre égo pour aller vers le soi, nous montons vers la lumière et nous rendons la vie plus humaine et altruiste. Puissions-nous être de plus en plus nombreux à nous rapprocher du soi.
    Pierre
  • La transformation de ma vie n'exige aucun sacrifice ...
    Elle requiert seulement beaucoup d'amour.
    Françoise
  • Un jour, un vieux professeur de l'École nationale d'administration publique (ÉNAP) fut engagé pour donner une formation sur la planification efficace de son temps à un groupe d'une quinzaine de dirigeants de grosses compagnies nord-américaines. Ce cours constituait l'un des cinq ateliers de leur journée de formation. Le vieux prof n'avait donc qu'une heure pour "passer sa matière".

    Debout, devant ce groupe d'élite (qui était prêt à noter tout ce que l'expert allait enseigner), le vieux prof les regarda un par un, lentement, puis leur dit : "Nous allons réaliser une expérience". De dessous la table qui le séparait de ses élèves, le vieux prof sortit un immense pot Mason d'un gallon (pot de verre de plus de 4 litres) qu'il posa délicatement en face de lui. Ensuite, il sortit environ une douzaine de cailloux à peu près gros comme des balles de tennis et les plaça délicatement, un par un, dans le grand pot. Lorsque le pot fut rempli jusqu'au bord et qu'il fut impossible d'y ajouter un caillou de plus, il leva lentement les yeux vers ses élèves et leur demanda : "Est-ce que ce pot est plein?". Tous répondirent : "Oui".

    Il attendit quelques secondes et ajouta : "Vraiment?". Alors, il se pencha de nouveau et sortit de sous la table un récipient rempli de gravier. Avec minutie, il versa ce gravier sur les gros cailloux puis brassa légèrement le pot. Les morceaux de gravier s'infiltrèrent entre les cailloux... jusqu'au fond du pot.

    Le vieux prof leva à nouveau les yeux vers son auditoire et redemanda: "Est-ce que ce pot est plein?". Cette fois, ses brillants élèves commençaient à comprendre son manège. L'un d'eux répondit:"Probablement pas!". "Bien!" répondit le vieux prof. Il se pencha de nouveau et cette fois, sortit de sous la table une chaudière de sable. Avec attention, il versa le sable dans le pot. Le sable alla remplir les espaces entre les gros cailloux et le gravier. Encore une fois, il demanda :"Est-ce que ce pot est plein?". Cette fois, sans hésiter et en chour, les brillants élèves répondirent :"Non!". "Bien!" répondit le vieux prof. Et comme s'y attendaient ses prestigieux élèves, il prit le pichet d'eau qui était sur la table et remplit le pot jusqu'à ras bord. Le vieux prof leva alors les yeux vers son groupe et demanda :"Quelle grande vérité nous démontre cette expérience?"

    Pas fou, le plus audacieux des élèves, songeant au sujet de ce cours, répondit : "Cela démontre que même lorsque l'on croit que notre agenda est complètement rempli, si on le veut vraiment, on peut y ajouter plus de rendez-vous, plus de choses à faire". "Non" répondit le vieux prof. "Ce n'est pas cela.

    La grande vérité que nous démontre cette expérience est la suivante :si on ne met pas les gros cailloux en premier dans le pot, on ne pourra jamais les faire entrer tous. Ensuite, 1l y eut un profond silence, chacun prenant conscience de l'évidence de ces propos. Le vieux prof leur dit alors :"Quels sont les gros cailloux dans votre vie?"

     "Votre santé?"
     "Votre famille?"
     "Votre être aimé?"
     "Vos ami(e)s?"
     "Réaliser vos rêves?"
     "Faire ce que vous aimez?"
     "Apprendre?"
     "Défendre une cause?"
     "Relaxer?"
     "Prendre le temps...?"
     "Ou... toute autre chose?"

    "Ce qu'il faut retenir, c'est l'importance de mettre ses GROS CAILLOUX  en premier dans sa vie, sinon on risque de ne pas réussir...sa vie. Si on donne priorité aux peccadilles (le gravier, le sable), on remplira sa vie de peccadilles et on n'aura plus suffisamment de temps précieux à consacrer aux éléments importants de sa vie.

    Alors, n'oubliez pas de vous poser à vous-même la question : "Quels sont les GROS CAILLOUX dans ma vie?" Ensuite, mettez-les en premier dans votre pot (vie)" . D'un geste amical de la main, le vieux professeur salua son auditoire et lentement quitta la salle.
    Serge
  • L'AMOUR DIVIN INONDE MA CONSCIENCE DE SANTÉ ET CHACUNE DES CELLULES DE MON CORPS, DE LUMIÈRE.
    Répétez cette phrase et vous serez en parfaite santé.
    Jane
  • Fais que chaque heure de ta vie soit belle.
    Chaque geste est un souvenir futur.
    Sonia.

MARS 2002

  • Tomber c'est humain, mais se relever c'est divin.
    Sylvie 
  • La vie est si belle et si courte à la fois.  Chaque seconde, chaque minute et chaque heure sont un moment sacré.  Mon père disait toujours "l'avenir se fait chaque jour!" et c'est vrai.  Je vis ma vie au jour le jour et me semble que j'apprécie plus ce que j'ai que ce que je souhaiterais avoir.  Donc, ce n'est pas trop tard pour changer!
    Rosy
  • Chaque jour à tout point de vue
    tout va de mieux en mieux
    Françoise
  • La naissance d'un homme est la naissance de sa douleur. Plus il vit longtemps et plus il devient stupide, parce que son angoisse d'éviter une mort inévitable s'intensifie sans relâche. Quelle amertume! Il vit pour ce qui est toujours hors de portée! Sa soif de survie dans le futur le rend incapable de vivre dans le présent.
    Chuang Tzu
  • - La vie est un jardin de joies, de satisfactions et d'occasions de bonheur : À vous de les cueillir tranquillement pour en faire un énorme bouquet !
    - Chaque jour, la vie nous offre 100 façons d'être heureux et 1000 raisons de sourire : SERVEZ-VOUS !
    - La vie est fait de petits et grands moments, la plupart sont mauvais et il faut les oublier ; mais il y en a quelques-uns qui sont bons et ceux-là il ne faut pas les manquer !
    - LA VIE EST BELLE ! LA VIE EST BELLE ! LA VIE EST BELLE ! LA VIE EST BELLE ! LA VIE EST BELLE ! Vous verrez qu'à force de se le dire on finit par le croire !!!
    Loic
  • FÉVRIER 2002
  • Si tu veux être heureux, regarde la petite lumière au fond de ton coeur, elle illuminera le chemin à prendre...
    Evelyne
  • Bonjour à toi rayon de soleil,
    Si tu cherches à l'extérieur de toi,
    tu seras servi d'illusion.
    Si tu cherches à l'intérieur de toi,
    ta propre lumière t'éblouira d'amour.
    Si tu plonges dans ta lumière,
    tu seras guidé par ton soi supérieur.
    Si tu vie ton moment présent,
    Ton taux vibratoire augmentera.
    Si tes vibrations sont remplies d'amour,
    Tu accompliras ton plan divin.
    Bonne journée,
    Isabelle
  • EN SEMANT DE LA JOIE AUTOUR DE MOI, JE CONTRIBUE À FAIRE DE CE MONDE UN MEILLEUR ENDROIT OÙ VIVRE ET ÉVOLUER.
    SUE
  • Pour atteindre nos buts, il faut souffrir et se forcer,
    Les grandes découvertes ne sont pas dues au hasard.
    Jean-Philippe
  • Quand on pense à bien vivre
    On vieillit vien sans y penser
    Monique
  • Tomber c'est humain, mais se relever c'est divin ...
    Sylvie
  • La vie est si belle et si courte à la fois.
    Chaque seconde, chaque minute et chaque heure sont un moment sacré.
    Mon père disait toujours "l'avenir se fait chaque jour!" et c'est vrai.
    Je vis ma vie au jour le jour et me semble que j'apprécie plus ce que j'ai que ce que je souhaiterais avoir.
    Donc, ce n'est pas trop tard pour changer!
    Bonne journée ou bonne soirée à vous tous!
    Rosy

JANVIER 2002

  • Une maison ouverte, un coeur ouvert, ici la récolte est abondante.
    Sylvie
  • Pour 2002, pour toi,
    Que le présent demeure l'essentiel,
    Que la brise du matin te pare de soleil,
    Que la paix et l'amour,
    Soient à l'ordre du jour,
    Et que du soir,
    Tu te reposes comblée et remplie d'espoir,
    Car demain de nouveau,
    Il fera beau,
    Sous ton ciel!
    Bonne Année!
    Anne
  • Celui ou celle
    Petit ou grand
    Jeune ou vieux
    Qui s'affranchit
    De la haine
    Et de l'esprit de vengeance,
    S'engage à enfin
    Entrer dans son Âge d'Or
    Mental et à se transformer soi-même.
    Par ricochet, c'est tout une nation
    Qui se transforme.
    Divya
  • Les changements, ça fait du bien de temps en temps, en gardant la jeunesse de l'esprit.Allez tout droit et jetez un coup d'oeil en arrière, parce qu'il existe une certaine personne au téléphone.
    Danièle
  • C'est agréable d'être important, mais c'est bien plus important d'être
    agréable.
    Jean
  • La vie vaut vraiment la peine d'être vécu
    même si parfois les nuages obstruent le soleil.
    Diane
  • Une poignée de bons sens vaut mieux parfois qu'un baril de connaissance.
    L'homme est comme une pièce de monnaie.
    D'un coté la face et de l'autre la bête.
    Kim