Vous cherchez une auto familiale, une idée de décoration, de rénovation. un voyage vacance, un bijou, une banque, un produit naturel écologique, une vitamine santé, un restaurant, un vétérinaire.

Autres textes

 

Petit poème poussière

  par Lucie Poirier 

Vastes comme le ciel de son regard, ses mots s'étayaient en moi.
Je lui ai dit: "Avec vous, je pourrais aimer les jours de pluie".
Sa paume a tremblé sur ma nuque.
Je l'écrivais rêve par rêve.
J'étais de sa main le façonnage de sa tendresse.
Des bulles endormies s'élevaient lentement,
se confondaient,
se disloquaient.
La délectation des illusions m'avait égarée sur sa déroute.
Avec ses possessions mystificatrices, il avait esquissé mon sillage.
L'emphase effacée et la projection caustique allaient anéantir la virtualité.
Le lapement de son agressivité échancrait mes chimères faméliques qui s'étaient tues.
L'écheveau d'une suave quiétude s'était désistée fragmentairement.
Les pierres effritées de mes rêves irréalisés,
l'aridité de la déchéance concrétisée,
m'ont insufflée l'incisive contrition.
Des miettes balafrées gisent déconcertées.
Je suis la poussière de ce que j'aurais été.