Vous cherchez une auto familiale, une idée de décoration, de rénovation. un voyage vacance, un bijou, une banque, un produit naturel écologique, une vitamine santé, un restaurant, un vétérinaire.

Autres textes


 

Pourquoi les femmes sont-elles prêtes à accepter presque n'importe quelle prescription pour traiter leur SPM?

  par Pauline Houle 

Chère femmes qui souffrez de Syndrome prémenstruel ou de douleurs menstruelles ou autres, cet article est pour vous!

Il y a maintenant 19 ans que je fais de la recherche sur le SPM en lien avec l'inconscient. De toute la littérature que je rencontre, des discussions et de la publicité bien répandue, les femmes en sont beaucoup à croire que leurs menstruations et leurs douleurs sont une malédiction mensuelle.

Je suis toujours peinée de les entendre soit prendre cette pilule qui fait cesser leurs menstruations pendant des mois, voire des années ou bien qu'elles soient affublées à consommer une quantité 'dangereuse' de médicaments avec des effets secondaires qu'elles paieront durement un jour.

Elles semblent faire fi et ne pas chercher à comprendre comment il se fait qu'elles aient débuté un SPM 5 ans après leur premier enfant, ou des suites d'une nouvelle carrière ou tout simplement qu'elles aient débuté leur cycle menstruel à l'adolescente avec des symptômes de toutes sortes.

Tellement de femmes préfèrent prendre des hormones afin de radoucir leur biochimie féminine. Elles aiment bien endormir tout ce qui se passe de ce côté. Leurs choix s'éparpillent entre prendre des produits naturels (qui est déjà un grand pas) à aller aux anti-dépresseurs qui ne font que masquer le tout, sans les aider à comprendre la vraie cause. En bref, elles semblent croire que les SPM sont un fantôme à l'extérieur d'elles. Pourquoi en est-il ainsi?

J'ai longuement réfléchi à cette réalité et vous propose quelques théories possibles : notre société à partir de nos mères, fut bombardée de la croyance que nous devions taire cette période du mois; de plus, depuis fort longtemps, on nous a fait croire que seule la médecine, sauf la potion magique de grand-mère lorsqu'elle en avait une, avait quelque chose à faire ou aider avec nos douleurs menstruelles et ses affres. Nous nous sommes aussi fait dire de cesser de nous plaindre. On nous a aussi dit de prendre notre aspirine et de la fermer.

Et semble-t-il, nous nous y sommes pliées. Et toute cette histoire me rappelle combien on nous a véhiculé que lorsqu'un homme se fâchait, il s'affirmait tandis que lorsqu'une femme se fâche, c'est qu'elle est hystérique.

En passant, saviez-vous que le mot 'hystérique' est en lien direct avec 'hystérectomie'! Hum! Une réflexion s'impose?

De tout notre historique, deux clans se sont formés. Un qui embrasse les solutions alternatives (non médicales) et l'autre qui ne fonctionne que par ce qui se prouve scientifiquement.

Je suis fort heureuse de voir une quantité importante de personnes se pencher vers les médecines douces et c'est parfois une victoire bien longuement attendue de lire que la science a découvert une propriété médicinale à la potion secrète de nos grand-mères.

Je trouve malheureux de nos jours, de voir que trop de femmes ont remisé au grenier tout ce qui est purement intuitif, féminin et en résonance avec notre nature intrinsèque. Lorsque je les vois se bourrer d'hormones synthétiques et d'anti-dépresseurs pour régler leurs douleurs menstruelles, je vois qu'elles perdent un terrain longuement et durement gagné.

La réalité de chaque femme est bien intime et c'est ce que j'ai découvert de par mes recherches sur les SPM. Une pilule ne peut faire pour toutes les femmes. Chaque femme affublée d'un SPM ou douleurs menstruelles a découvert une histoire bien enfouie, une ou des croyances limitatives quant à sa blessure parfois très ancienne et parfois datant du mois passé. Une vieille vérité que j'ai entendu d'une cliente il y a bien longtemps : 'Si tu changes pas, tu vas rester pareille!'

Si vous désirez récolter un résultat différent, il vous faut introspecter pourquoi vous vous trouvez dans la position actuelle. Le bonheur n'arrive pas par hasard, mais vous savez quoi? Le malheur et les souffrances non plus!

La vérité est toujours libératrice, mais comprenez qu'avant d'y arriver, vous risquez d'en être choquée.

Oui, choquée de vous rendre compte que vos malheurs, souffrances et Cie… sont toujours un résultat. De quoi? C'est là qu'il faut parfois de l'aide.

Je termine cet article en vous disant que chaque action, chaque geste que vous posez a un résultat. Nous avons tellement été bombardée de laisser tomber notre 'shaman' intérieur que nous ne savons plus comment l'écouter ou encore moins l'entendre…

Je vous rappelle des paroles du Dr Deepak Chopra : 'Chaque pensée crée une réaction biochimique.' Quelles sont les pensées qui vous habitent et quels en sont les résultats.

Je vous invite à introspecter vos douleurs féminines car elles ont un important message de guérison pour vous toutes.

Chaleureusement 
Pauline Houle

Pauline Houle,
Auteure sur le SPM et l'Inconscient
Maìtrise en Études Transpersonnelles
Courriel: 
pms@paulinehoule.com
Téléphone: 514-277-6097 - Canada
             518-563-6834 - USA

pour voir les sites de nos collaborateurs