Vous cherchez une auto familiale, une idée de décoration, de rénovation. un voyage vacance, un bijou, une banque, un produit naturel écologique, une vitamine santé, un restaurant, un vétérinaire.

Autres textes


 

La prière
(deuxième partie)

  par Luc Faubert 

Qui n a pas invoquer une force supérieure dans une situation donnée ?  La prière est bel et bien présente. Au niveau de la santé par exemple. Au centre national de recherche scientifique, des études sérieuses ont été menées.  Ils ont demandé à un groupe de malades, pour le même type de maladie, en phase de guérison, de prier peu importe la façon et à un autre groupe d'ignoré de le faire. Les résultats ont été surprenants, car les malades qui avaient prié guérissaient plus rapidement.

La prière peut être intégrée à tout moment, à toute situation, peu importe la nationalité et on doit tenir compte de la population multi-ethnique et des diversités culturelles dans le but d'avancer, de construire, de former des rapprochements entre peuples. Nous même au début de notre histoire n'avons pas tenu compte des enseignements des Autochtones.Une petite anecdote concernant un Amérindien et un prêtre qui voulait le convertir au catholicisme après avoir entendu l'Histoire de la création du monde tel que le prêtre lui a racontée, l'Indien rétorqua; votre Dieu à ce que je peux comprendre a tout réalisé en six jours et le septième il s'est reposé, et bien moi il est avec moi tout les jours. Voilà à quel point cela démontre que malgré les valeurs et les croyances différentes, les arguments pouvaient être de taille en ce qui concerne la Genèse. Et on ne peut pas dire que les Autochtones n'avaient aucun respect pour les forces célestes ainsi que ce que la terre pouvait leur apporter, bien au contraire. Ils ne faisaient également partie d'aucune religion. Pour eux, ils étaient constamment en prière sous une forme différente.

Comme quoi les différences peuvent parfois amener à une certaine incompréhension dans un premier temps et font peur dans un second temps.

Le rituel de la bénédiction par le père ou le grand-père de la famille au premier de l'an en est un qui s'est perdu, peut-être parce que l'homme ne se sent pas à la hauteur, ou par honte de démontrer une certaine croyance au monde spirituel ?

En conclusion, je constate que le genre humain est appelé à des changements, de toutes sortes de formes et de toutes parts. Cette partie fragile de l'être humain que sont les valeurs morales, les croyances et les rites qui y sont rattachés n'y échapperont pas. N'ayons pas peur de la diversité, qui peut nous en apprendre sur soi et sur autrui. En modifiant les façons de faire, cela ne veut pas nécessairement dire qu'il n'y a plus de spiritualité à l'intérieur de soi, elle prend tout simplement une autre forme, une autre couleur.

La prière prend forme de réflexion sur soi et sur ce que nous devons faire au moment présent, avec les responsabilités qui y sont rattachées, dans l'intention du bien de soi ainsi que de sa communauté, que la réflexion apporte paix et sagesse.

Luc Faubert, Naturopathe
Bilan de vitalité, Rééquilibre énergétique,
Thérapies complémentaires - alternatives en soins santé,
Stress - Anxiété -Dépression,
Choc, trauma, blessure physique, mental(e), émotionnel(le)
TECHNIQUES UTILISÉES:
Relation d'aide -Test réflexe,
Ostéopathie énergétique, Auriculothérapie
Pour un rendez-vous
Courriel: 
luc_faubert@videotron.ca
Téléphone: (514) 246-9779

pour voir les sites de nos collaborateurs