Vous cherchez une auto familiale, une idée de décoration, de rénovation. un voyage vacance, un bijou, une banque, un produit naturel écologique, une vitamine santé, un restaurant, un vétérinaire.

Autres textes


 

La prière
(première partie)

  par Luc Faubert 

La Prière traditionnelle, a été abolie dernièrement au Parlement et dans certaines municipalités du Québec au début des assemblées ainsi que l'emblème dans certains endroits, le crucifix. Cela a causé tout un émoi face à notre identité religieuse et notre système de croyances.  Bref pour une certaine partie de la population il y a eu matière à discussion sur le sujet. Que l'on se sente concerné ou non, la prière fait partie de nous.

La prière catholique ou traditionnelle si je peux m'exprimer ainsi, existe depuis le débarquement des colons avec leurs lois morales et leurs institutions.  Bien ancré avec des rituels à certaines fêtes dites religieuses, également au quotidien et bien entendu le dimanche. Il y a quelques années, tout était récité en latin. Exemple de rituel, dans les petits villages au mois de mai les gens se rassemblaient à l'Église à tout les soirs de sept heures à sept heures trente pour prier Marie. Les familles qui habitaient trop loin de l'Église allaient prier à la grande croix  en bordure de la route, vestige que l'on peut encore voir dans certains villages. Car le mois de mai était dédié à Marie en lien avec la fertilisation et en lien avec la terre pour les agriculteurs. Ce rituel a quand même duré jusque dans les années soixante-dix.

Ce qui me fait drôlement pensé à certaines religions qui doivent se réunir à telle heure précise dans un endroit précis si possible, sinon orienter vers ce lieu. Drôle, mais pas ridicule. C'est une analogie.

En fait, il n'est pas facile de voir partir des symboles et des traditions qui font partie en quelque sorte, du patrimoine. L'appel aux changements cause, la majorité du temps, des remous. Essayons de voir le beau côté de la médaille.

Au parlement ainsi que dans certaines municipalités ils ont adopté un moment de réflexion pour substituer la prière. Réflexion pour prendre les meilleures décisions au moment présent avec les connaissances et les moyens actuels pour le bien de la communauté. N'est-ce pas ce à quoi la prière nous amène, à nous recentrer pour notre propre bien et le bien de tous ?

Posons-nous alors la question, à quoi nous sert la prière, certains répondront à la réalisation de certains vœux.. D'autres répondront l'expiation de certaines choses, de guérison pour certains malades et de la protection. En fait, nous demandons de l'aide à une force invisible et peu importe la demande et la situation, peu importe la couleur des gens et leurs croyances. La prière prend une autre forme, qui n'est plus de réciter des phrases par cœur.

À titre d'exemple, nombreux sont les soldats revenant de la guerre, avouant avoir renoué avec la prière. Pour diverses raisons. Loin du confort du quotidien, que nous vivons ici, ces personnes ont l'occasion d'être avec eux-mêmes vu les circonstances et vont au contact de leurs êtres profonds. Beaucoup se questionnent sur le sens de la vie.

À suivre….le mois prochain

Luc Faubert, Naturopathe
Bilan de vitalité, Rééquilibre énergétique,
Thérapies complémentaires - alternatives en soins santé,
Stress - Anxiété -Dépression,
Choc, trauma, blessure physique, mental(e), émotionnel(le)
TECHNIQUES UTILISÉES:
Relation d'aide -Test réflexe,
Ostéopathie énergétique, Auriculothérapie
Pour un rendez-vous
Courriel: 
luc_faubert@videotron.ca
Téléphone: (514) 246-9779

pour voir les sites de nos collaborateurs