Vous cherchez une auto familiale, une idée de décoration, de rénovation. un voyage vacance, un bijou, une banque, un produit naturel écologique, une vitamine santé, un restaurant, un vétérinaire.

Autres textes


 

Les vacances, la montagne ou la mer

  par Luc Faubert 

La saison des vacances est arrivée, pour certains d'entre vous c'est la période de décrochage, de ressourcement. La question qui se pose souvent est la campagne, la montagne ou la mer, laquelle me ferait le plus de bien, question de se ressourcer.

En premier ce qui est souvent considéré, c'est le besoin d'un changement d'air, d'énergie, le besoin de quitter le foyer, la routine quoi. Pour refaire le plein les gens choisissent des activités ou ça bouge et parfois passive ou contemplative. Mais avant tout, à quel endroit pratiquer celles-ci?

L'air et l'ambiance dégagent une énergie non visible à l'œil nu. Pour une partie d'entre nous, les vacances signifient bien souvent le grand air de la montagne ou de la mer. Le sentiment de bien-être dans ces endroits s'expliquerait par les ions négatifs en plus grande quantité dans l'air, accentué de l'air iodé au bord de la mer.

Les ions sont des particules microscopiques chargés d'électricité positive si l'atome perd un électron ou négative s'il en prend un. Ils proviennent de fines gouttelettes d'eau, de poussières, du sol, et sont produites également par les différents rayons, gamma, X, ultraviolets, etc.  Les influences viennent donc de toutes parts. Ces énergies enlèvent les électrons de l'atome pour faire un ion positif, cet électron libre est ensuite capté par une autre molécule pour devenir négatif. La concentration et la durée de ceux-ci peuvent aussi varier. Par exemple, selon la température et le moment de la journée. Sans parler de la vitesse, la charge, le classement par grosseur et leur différence.

Ce qui est intéressant de savoir est que les ions négatifs que l'on retrouve à la campagne, la mer ou la montagne auraient un effet bénéfique sur les personnes souffrant de problèmes pulmonaires reliés aux allergies et à l'asthme entre autres.  Ils aideraient également pour la cicatrisation de brûlures, certaines fonctions physiologiques déséquilibrées et l'hypertension. Sans oublier le niveau de sensibilité qui est propre à chacun (e).

D'un point de vue scientifique, il est difficile pour le moment d'en faire la preuve exacte, car les études faites sont très différentes d'une à l'autre ainsi que leurs résultats. Ce qui me fait dire d'être prudent avant d'acheter un appareil générant des ions négatifs artificiels.

Quoi qu'il en soit, la concentration d'ions négatifs à l'extérieur, malgré les fluctuations provenant de diverses conditions est susceptible d'être en plus forte concentration en ordre décroissant, à la montagne, au bord de la mer, à la campagne suivie de la ville.

Alors, faites-en l'essai cet été, en étant plus attentif (ve) à ce qui se passe à l'intérieur, de la sensation perçue, du comportement peut-être changeant et des maux ressentis avant le départ des vacances et bien entendu lorsque vous baignerez dans une atmosphère remplie de ceux-ci.

Bonne vacances à tous.
 

Luc Faubert, Naturopathe
Bilan de vitalité, Rééquilibre énergétique,
Thérapies complémentaires - alternatives en soins santé,
Stress - Anxiété -Dépression,
Choc, trauma, blessure physique, mental(e), émotionnel(le)
TECHNIQUES UTILISÉES:
Relation d'aide -Test réflexe,
Ostéopathie énergétique, Auriculothérapie
Pour un rendez-vous
Courriel: 
luc_faubert@videotron.ca
Téléphone: (514) 246-9779

pour voir les sites de nos collaborateurs