Vous cherchez une auto familiale, une idée de décoration, de rénovation. un voyage vacance, un bijou, une banque, un produit naturel écologique, une vitamine santé, un restaurant, un vétérinaire.

Autres textes

 

Compagnons

par Josée Papineau  

Lorsque l'on fait la rencontre d'un homme ou d'une femme, instinctivement on se demande si physiquement, sexuellement, ça peut fonctionner.

On essaie de s'imaginer, on se demande si cela pourrait être bien échangeant sexuellement.

Certains ont du mal à échanger sans barrières et librement alors ils ont, comme outil, le laisser aller à l'échange…… par le sexe.

On croit que si sexuellement ça fonctionne, on aura envie de s'ouvrir pour plus d'échanges et si ça ne fonctionne pas, on arrête tout.

Pourtant, sans se connaître et sans savoir communiquer, on ne peut être sexe en étant soi-même. On aura tendance à être sexe pour obtenir l'attention de l'autre, pour croire se rapprocher de l'essence de l'autre mais……. si émotionnellement on n'est pas libre, on ne peut être sexe sans conditions. On donne pour recevoir, pour avoir l'attention, croyant que c'est un moyen de garder son désir, de vouloir communiquer avec nous.

Si le sexe va, on s'ouvre sinon, ou passe à autre chose.

Pourquoi ne pas, au départ et avant tout, devenir compagnons?

Si on pouvait devenir compagnons et pouvoir faire ce que l'on aime?

Si on pouvait devenir compagnons et réussir à partager des expériences, des hobbies qui nous font nous sentir bien?

Si on pouvait devenir compagnons et parvenir à échanger librement sur les sujets que l'on affectionne?

Si on pouvait devenir compagnons pour être compris et essayer de comprendre les émotions de l'autre et que cela nous aide à grandir?

Si on pouvait devenir compagnons et s'ouvrir afin de discuter afin de comprendre nos hésitations, comprendre ce qui nous arrive?

Si on pouvait devenir compagnons et avoir la conviction que l'on n'et pas jugé et que l'on arrive à ne pas juger l'autre, peu importe?

Si on pouvait devenir compagnon et devenir soutien dans le chagrin et étincelle dans la joie?

Le sexe pourrait alors devenir un moyen de partager des émotions autres, voire même plus pures et devenir fusion……. pour l'échange d'émotions libres!

Le sexe deviendrait la cerise sur le gâteau……… la fusion de tendres émotions.

La fusion de deux compagnons de vie qui s'aiment d'émotions libres pour l'un et l'autre.

Mais peut-on devenir compagnon uniquement parce qu'on le souhaite en emportant avec soi les carcans de l'éducation, du vécu, du désir d'être unique, de la jalousie, des exigences, des nécessités, du jugement... ou doit-on tout d'abord s'épurer de tout cela pour voir dans l'autre une partie de soi, qui deviendra automatiquement compagnon?

Qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas, la fusion se fera par la conscience de cette unité, et le sexe devient une recherche d'un plaisir avec une partie de soi, libéré de toute peur.

Si on réussit à apprécier le chemin plutôt que le but, toute la vie devient belle, car le but on l'a rarement tandis que le chemin on l'a toujours

 

Josée Papineau
Pour suggestions ou commentaires écrivez-moi au :
joseepapineau@videotron.ca