Vous cherchez une auto familiale, une idée de décoration, de rénovation. un voyage vacance, un bijou, une banque, un produit naturel écologique, une vitamine santé, un restaurant, un vétérinaire.

Autres textes

 

Déjà 2006

Normand Lebeau  

Le temps file. Il me semble qu'hier encore, on discutait bogue de l'an 2000. Et ce début de 21e siècle, que nous a-t-il apporté à ce jour? Sûrement pas la civilisation des loisirs telle que nous l'avions anticipée dans les années 1970, car si l'automatisation a relégué bon nombre de travailleurs au chômage, la semaine de quatre jours n'est toujours pas au rendez-vous, la classe moyenne est virtuellement disparue, les chômeurs ont, en principe, le temps de profiter de la vie, mais peu ont les moyens financiers de le faire et ceux qui ont conservé leur emploi travaillent plus que jamais. Bref, le 21e siècle n'est pas ce paradis rêvé par les baby-boomers. Oui, on a ajouté l'espace comme destination vacances, mais à quel prix! Moi qui croyais qu'en l'an 2000, il y aurait des taxis intersidéraux et qu'on pourrait se promener à volonté dans l'espace, je m'étais royalement gouré. L'espace est très fréquenté, mais par des satellites artificiels. Au nombre des changements radicaux, mais moins spectaculaires, on retrouve le mariage homosexuel, chose impensable dans les années 1980, qui, au Canada, plus particulièrement au Québec, est désormais accepté par une importante frange de la population.Voilà 35 ans, jetant l'Amérique du Nord au complet sur le derrière, le coloré Michel Girouard convolait en justes noces avec son amoureux, un jeune éphèbe du nom de Réjean Tremblay (non, il ne s'agit pas du journaliste costaud barbu à lunettes qui a pondu des séries télévisées, mais bien d'un pianiste qui semble d'ailleurs avoir disparu de la circulation). Sir Elton John épousait récemment son petit ami d'origine canadienne et peut-être assistera-t-on bientôt à un premier mariage gai dans l'espace dans une fusée rose. L'échangisme est maintenant chose légale chez nous et au lieu de pénaliser d'honnêtes citoyens qui ne font qu'ajouter du piment à leur vie sexuelle derrière des portes closes, les autorités pourront se concentrer sur les vrais criminels, les pédophiles, les époux violents et faire échec aux gangs de rue qui représentent un véritable danger pour la société comme on a pu le constater récemment à Toronto, où une victime innocente a été abattue en pleine rue au grand jour pendant qu'elle magasinait. Entre nous, il n'y a aucune commune mesure entre le lancer du caleçon ou du soutien-gorge et le tir à la carabine. En Israël, deux des principaux acteurs politiques des 40 dernières années ont tiré leur révérence. Il y a 2 ans, le célèbre Yasser Arafat livrait son dernier combat et en ce début d'année 2006, les jours d'Ariel Sharon sont comptés. Ces deux-là disparus, le Proche-Orient n'en demeurera pas moins une véritable poudrière et les Américains poursuivront leur sanglante quête de l'or noir. Pendant ce temps, loin des feux de l'actualité internationale (les émissions politiques sérieuses européennes ne parlent jamais du Canada, sinon en tant que statistique), une campagne électorale soporifique… zzzz …sévit dans tous les médias canadiens. Heureusement que les caricaturistes existent, sinon l'hiver serait interminable. Peu importe le passage du temps et ses ravages, le rire demeurera toujours l'alliage précieux de l'équilibre. Alors, rigolons à pleins poumons durant toute cette année 2006.