Vous cherchez une auto familiale, une idée de décoration, de rénovation. un voyage vacance, un bijou, une banque, un produit naturel écologique, une vitamine santé, un restaurant, un vétérinaire.

Autres textes

 

Extraverti ou Introverti ?

Lise Brault  

Êtes vous  Extraverti ou Introverti ?

 Carl Jung, éminent psychologue du siècle dernier, n'a jamais caché son intérêt pour l'Astrologie.  Et les éléments Feu, Air, Terre et Eau sont des symboles universels puissants, chargés d'images évocatrices qui peuplent nos rêves et font partie de ce qu'il appelait l'inconscient collectif. 

 Jung qualifiait d'extraverti l'individu qui trouve sa motivation de vivre dans ses contacts avec autrui, et d'introverti celui qui la trouve à l'intérieur de lui-même.

 Le réputé astrologue Werner Hirsig a déjà suggéré que les six premiers signes du Zodiaque étaient portés à l'extraversion, tandis que les six derniers avaient des tendances à l'introversion.  On peut toujours se demander s'il est juste de parler d'extraversion dans le cas de signes comme le Cancer ; bien que timide, ce signe démontre toutefois un fort penchant à la dépendance, attitude typique des signes extravertis.  De même, si la notion d'introversion gêne dans le cas de signes comme le Sagittaire, rappelez-vous que ce dernier a une vie inté- rieure riche et intense, qu'il peut être très indépendant et sait faire fi des qu'en dira-t-on.

  Pour savoir dans quel camp vous vous situez, faites le total de vos planètes natales en signes extravertis (Bélier, Taureau, Gémeaux, Cancer, Lion, Vierge) puis en signes introvertis (Balance, Scorpion, Sagittaire, Capricorne, Verseau, Poissons).  Plus la différence est grande entre les deux totaux, plus vous vous distinguez d'une façon ou d'une autre.

Voici une brève description des deux types.

Le type extraverti :

 Si l'on examine le type extraverti de Jung, son psychisme est orienté vers l'extérieur et il considère l'intérêt du groupe avant le sien.  Sociable, il s'adapte bien à la nouveauté et se fait facilement des amis.  Il peut être actif ou tranquille, peu importe : ce qu'il veut avant tout, c'est ne pas être seul.  Son comportement est basé en fonction de sa relation aux autres, auxquels il cherche instinctivement à s'assimiler.  Par exemple, lorsqu'il planifie son avenir, il fera son choix de carrière en fonction du marché du travail plutôt que de poursuivre des études d'intérêt strictement personnel.

 Dans mes propres échanges avec mes amis, j'ai cru remarquer que la tombée du jour le rend souvent triste l'extraverti car il aime la lumière, l'action et la vie à la grande ville.  C'est souvent un lève-tôt. Le temps qu'il fait affecte son humeur ; il peut faire un froid de canard en plein mois de janvier mais si le soleil brille, il dira qu'il fait beau et sera de bonne humeur.

 Son côté négatif :  Il a tendance à généraliser et croit que tout le monde est, vit et pense comme lui.  Parce qu'il manque de discernement, on se demande parfois si ses opinions sont vraiment les siennes ou s'il ne répète pas de simples ouï-dire.  Il ne peut se passer de compagnie et lorsqu'il se retrouve seul face à lui-même, il est franchement désorienté.  Et comme il n'est pas très introspectif, il s'ennuie à mourrir et vous téléphone parce qu'il ne sait pas se divertir autrement. 

 Le type introverti :

  L'introverti trouve sa raison d'être en lui-même.  C'est sa vie intérieure qui conditionne son comportement.  Il peut être actif ou tranquille, peu importe : ce qu'il veut avant tout, c'est qu'on respecte sa vie privée.  S'il prône tant les libertés individuelles, c'est qu'il croit au caractère unique de chacun.  Porté à l'introspection, il fuit les foules car il bénéficie d'une vie intérieure riche et intense qui le nourrit spirituellement. Son sens critique et son discernement étant développés, son choix de carrière se porte instinctivement vers les activités qui l'intéressent d'abord, même si les débouchés dans ce domaine se font rares.

 Encore une fois, j'ai personnellement remarqué que le type introverti accueille souvent la tombée du jour avec bonheur car c'est à ce moment que le brouhaha du monde se tait et qu'il peut se laisser aller et écouter sa musique intérieure.  C'est souvent un un oiseau de nuit.  Le soleil ou la pluie n'affectent pas beaucoup son humeur ; c'est plutôt la température ambiante (le chaud, le froid) qui joue ce rôle.  C'est qu'il juge son bien-être de l'intérieur, les yeux fermés.

  Son côté négatif :  Sa subjectivité et son esprit critique le rendent intraitable et la communication avec lui est souvent ardue.  À le voir se cantonner dans sa solitude, on ne sait pas trop s'il est simplement timide ou s'il a mauvais caractère.  Il fait rarement les premiers pas et quand on l'aborde, on a l'impression de le déranger.  Bref, on dirait qu'il ne sort jamais de sa coquille ou qu'il n'a jamais besoin de personne.

 Rappelons que ce sont là des traits bien exagérés des deux types et que dans la réalité, personne n'est extraverti ou introverti à 100 %.  Si de tels types existaient, ils ne pourraient pas survivre, pas plus l'un que l'autre — imaginez juste un peu le parfait extraverti qui ne saurait rien faire tout seul ; quant à l'introverti, il ne pourrait même pas gagner sa vie à moins de vivre en hermite dans la nature!

 Pour s'amuser un peu, voici un exemple de conversation entre les deux types :

        HOMME EXTRAVERTI                           FEMME INTROVERTIE

- Si on n'est pas marié à l'âge de 40 ans,      - Ça, ça dépend des individus.
  c'est qu'on ne le sera jamais

- Oui, mais avoue que les chances sont       - Le mariage n'est pas le choix de tout
  minces                                                      le monde, même si on est une
                                                                  femme, si c'est ce que tu veux dire.

-  Mais voyons, quelle femme ne rêve pas    - J'en connais des tonnes ; et puis
   de se marier!                                            même s'il je n'en connaissais
                                                                  qu'une seule, ça reste son choix.

- Avoue que c'est pas normal.                     - C'est normal pour elle.

- N'empêche que c'est bien triste...             - C'est triste pour celle qui veut se
                                                                  marier, pas pour les autres.

- Bof ...                                                     - Bof ...

- Bon, il se fait tard                                    - Bonne nuit, beaux rêves.
  et je m'en vais me choucher.

(Et moi qui m'efforçait de rester                  - (Ouf, je vais enfin pouvoir m'entendre
 debout pour lui tenir compagnie.                   penser...)
 Qu'elle s'arrange donc toute seule!)

Sur ce, bonsoir tout le monde!