Vous cherchez une auto familiale, une idée de décoration, de rénovation. un voyage vacance, un bijou, une banque, un produit naturel écologique, une vitamine santé, un restaurant, un vétérinaire.

Autres textes

 

Le Chemin

par Josée Papineau  

Je crois de plus en plus que nous sommes ici que dans un but individuel.

Que nous sommes ici avant tout pour notre évolution et non celle des autres.

Que nous pouvons interagir dans l'évolution des autres et eux dans la nôtre mais c'est tout.

Que nous étions ce que nous pensons.

Que nous sommes ce que nous pensons

Que nous deviendrons ce que nous pensons et penserons.

Que nous ne sommes pas ici pour vivre en couples mais avec tous, dans un but individuel.

Que nous sommes ici pour échanger avec les autres qui côtoient notre énergie et non vivre dans la leur.

Que nous sommes ici pour avancer tout en frôlant l'espace des autres et non pour leur imposer le nôtre.

Que nous pouvons modeler notre univers selon notre évolution ainsi que ses formes pensées.

Que nous procréons des enfants, puisque de notre forme pensée, mais un jour, nous n'enfanterons plus. Nos enfants naîtront pour évoluer mais, autrement et cela sera bien ainsi.

Que le sexe n'est qu'une autre façon de fusionner avec l'énergie de la forme pensée de l'autre lorsqu'elle rejoint la nôtre.

Qu'un jour, je pourrai dire que j'aurai vécu toutes les situations auxquelles j'ai pensé et me suis détachée... créées par mes formes pensées détachées.

Qu'un jour, je pourrai dire que j'ai tout fait, tout créé, tout pensé et tout réalisé.

Que je n'ai nul besoin que l'on me comprenne, que l'on me suive, que l'on m'accorde une quelconque bénédiction.

Que je n'ai nul besoin de jugement

Que je n'ai nul besoin  que l'on comprenne que je suis ou ce que je suis et que cela est ainsi, selon ce que je suis.

Non, je n'ai pas besoin que l'on me suive..... mais que l'on m'accompagne avec amour et acceptation, sans jugement car je suis bonne et j'aime.

Qu'un jour je comprendrai que je n'ai plus à me mettre en colère ni pleurer, ni avoir peur, ni avoir mal car je ne suis que pensée et non jugement.

Qu'un jour je pourrai être, seulement être, tout ce dont j'ai pensé, je pense et penserai

et que je pourrai changer à volonté ce que j'étais, ce que je suis et ce que je serai.

Un jour, je serai cette forme pensée-là mais en attendant...... j'apprends à apprécier le chemin........

J'apprends a m'apprécier car....

Je suis le chemin

Josée Papineau
Pour suggestions ou commentaires écrivez-moi au :
joseepapineau@videotron.ca