Vous cherchez une auto familiale, une idée de décoration, de rénovation. un voyage vacance, un bijou, une banque, un produit naturel écologique, une vitamine santé, un restaurant, un vétérinaire.

Autres textes

 

Libre Chapitre 4
Transmission

par Josée Papineau  

Depuis la grosse voix, il y a maintenant plus de deux mois, White put à nouveau se connecter à la source, ce qu'elle ne put faire durant des années... de si longues années.

Malgré ses efforts afin de voir les tourbillons de couleur et ces images qui la soulevèrent tant jadis, plus de caresses, plus rien ne se produisit pour son émerveillement.

N'avait subsisté de cette époque lointaine, que ses voix avec lesquelles elle n'avait cessé d'entretenir la conversation et qui la perturbaient de plus en plus en périodes de crises.

Mais ce soir-là, après avoir pleuré toutes les larmes de son corps et ayant perdu tout espoir, elle avait entendu cette voix.

Le lendemain, tout changea….

En tentant une expérience de connexion consciente avec la source, elle ressentit un doux frisson et fut bombardée de doux tourbillons vert fluo bienfaisants. Elle eut alors l'impression de recommencer à respirer, tel un poisson que l'on remet à l'eau. Elle put à nouveau ressentir des énergies et voir des d'images.

 

Adepte de l'internet, elle se mit à la recherche d'un site sur lequel elle pourrait trouver encore plus d'information et échanger avec des gens ayant vécu des expériences similaires aux siennes. Elle en trouva un et se fit de nouveaux amis. Il lui fut alors possible d'échanger sur tout et de rien, sans crainte d'être jugée ou ridiculisée pour ses idées. Cela lui permit enfin de s'évader de sa prison du 1070.

 

Et un soir, elle fit un étrange rêve.

 

« Elle vit des êtres lumineux autour d'une table rectangulaire, assis sur des chaises à haut dossier. Ceux-ci lui firent face et une question lui fut posée.

Veux-tu faire partie de ceux qui travaillent pour le plan de l'évolution de l'humanité? Spontanément, elle répondit être prête à en faire partie, voulant surtout que sa vie change. »

 

Janvier 2005

 

Des énergies rouges, jaunes, blanches se déplacèrent doucement derrière ses yeux clos. Soudain, White ressentit une énergie la traverser, lui donnant une sensation de grand frisson. Elle se sentit flotter dans un état de bien-être inouï.

Cela ne dura que quelques instants pour se répéter à intervalles réguliers, à son plus grand plaisir.

Elle se souvint des paroles d'Anna et visualisa une bulle de protection autour d'elle. Ensuite, elle demanda à contacter les formes des niveaux de conscience supérieurs, comme mentionné dans le livre car elle comprit alors, qu'elle allait expérimenter une connexion consciente avec la source. Des images et des mots lui parvinrent, auxquels elle donna réalité à l'aide de sa voix.

Et ce frisson qui ne cessa de lui traverser tout le corps….

 

Elle ferma les yeux et écouta la pluie frappant contre la fenêtre. Le bruit régulier des gouttelettes sembla l'isoler du reste des échos de cette maison vide et elle se laissa aller, s'enfonçant avec délice sur le matelas douillet. Elle sentit son corps commencer à vibrer doucement et sourit, les yeux fermés, car elle comprit qu'elle se dirigeait vers ce monde paisible du silence intérieur qu'elle connaissait si bien.

- Tu n'as pas besoin de chercher du travail, il va te trouve et tu vas écrire un livre.

Elle fut surprise d'entendre une voix, elle qui s'attendait à ne voir que des couleurs défiler derrière ses yeux clos et voulant conserver sa concentration, tenta de taire son mental. Mais le même message lui parvint à nouveau, suivi d'un autre, aussi surprenant.

- Tu n'as pas besoin de chercher du travail, il va te trouve et tu vas écrire un livre. Tu vas t'occuper d'un bébé.

White ne comprit pas l'allusion et au lieu de s'attarder sur ce détail, elle continua de se laisser porter vers la suite, curieuse.

Elle se vit assise devant son ordinateur, concentrée à taper sur son clavier et avant qu'elle n'ait eu le temps d'émettre le moindre doute, la voix ajouta :

- Nous allons t'aider et te guider. Tu vas l'écrire en deux semaines et le titre sera… 

Elle attendit la suite mais eut du mal à traduire l'information reçue. Elle fit trois tentatives, répétant les mots entendus, demandant s'ils étaient exacts, mais n'eut pas la certitude d'avoir bien compris.

White fit de son mieux afin de conserver sa concentration, son mental ne cessant de poser des questions, voulant confirmation ainsi que plus de détails, ce qui lui fit douter des informations reçues. Néanmoins, elle se dit que cela semblait être une excellente idée en perspective, mais son mental lui rappela qu'elle avait vraiment besoin de travailler.

- J'ai des factures à payer et des enfants à nourrir, osa-t-elle protester.

- Nous ferons en sorte que tu puisses avoir le temps et le monétaire afin d'y parvenir.

Et à cet instant, une énergie la traversa avec une telle intensité qu'elle en eut presque envie d'uriner. Une énergie si forte que tout son corps eut à la fois du mal à la supporter et le désir de la capturer pour la ressentir le plus longtemps possible.

- Je ne veux pas que cela s'arrête!

Son corps fut empli d'une énergie délicieuse d'une intensité sublime. Sous l'effet de l'émotion, des larmes coulèrent sur ses joues car elle sentit que cela était la vérité. Alors, sentant tout son être prêt à s'envoler de bien être et son cœur s'emplir d'un sentiment merveilleux, elle répondit que lorsque le temps serait venu, elle serait prête.

 

18 janvier 2005 

 

White se sentit bien fatigué, son mental ne lui laissant que peu de répit et l'ayant même empêché de dormir les deux nuits précédentes. Le sommeil qui habituellement l'amenait dans le merveilleux monde du rêve, même lorsqu'elle était fort troublée, ne put faire son œuvre.

Il lui fut impossible de se concentrer sur quoi que ce soit, ayant l'impression de sauter de tous côtés, ne pouvant rester assise cinq petites minutes sur son derrière. Elle crut à certains moment perdre lentement toute parcelle de raison et sombrer définitivement dans la folie.

Puisque incapable de dormir la nuit, elle décida donc de s'installer sur son lit en souhaitant, en priant, presque, de pouvoir enfin réussir à calmer ce fou de mental.

Et cela fonctionna.

 

Des énergies de couleurs blanches, vertes, mauves défilèrent derrière ses paupières closes.

- Je suis si bien, s'extasia-t-elle en savourant les splendeurs offertes à son esprit.

Elle décida de demander conseil encore une fois, projetant ses doutes en ses capacités pour l'écriture du livre et demanda assistance.

Elle n'eut pas à attendre longtemps, car elle vit un homme vêtu d'une toge blanche, à longue barbe et cheveux blancs lui tombant aux épaules et qui tenait un long bâton. Il lui sourit et en sa présence, elle se sentit brebis. Elle ressentit de l'admiration, de la vénération pour lui.

Cet être d'une infinie sagesse lui tendit la main, qu'elle prit, et ils s'élevèrent vers le ciel. Ils s'arrêtèrent sur ce qui lui sembla être un palier dont la structure ressemblait étrangement à celle d'un arbre. Elle put voir un tronc et à différents niveaux, de larges bandes de pelouse verdoyante pour y poser le pied. En regardant tout en bas, White vit des nuages et une lumière qui descendait pour les traverser en un point, juste au milieu. À ce moment, son mental se remit à jongler et elle songea au futur, s'imaginant avec délice présider des conférences et jouer au prophète, surprenant les gens avec des anecdotes et tout le blabla.

Soudain, physiquement, elle sentit son pied droit qui se mit à pencher vers l'avant et elle ressentit une crampe dans les orteils. Une sensation d'inconfort sans pour autant être douloureuse.

Elle en conclut qu'on la remettait à l'ordre, que son mental lui jouait des tours et cru comprendre que ce n'était pas bien de penser ainsi car elle avait ouvert une porte à son Ego.

Ensuite, prenant conscience de son corps matériel étendu dans son lit, elle élargit son champ énergétique. Lentement, elle projeta les rayons de son énergie de plus en plus loin autour d'elle, jusqu'à en remplir toute la pièce. Elle se sentit alors soulevée, flotter dans une lumière verte fluorescente.

Elle vit ensuite le maître se tenir au pied de son lit. Celui-ci tenait toujours son bâton de la main droite et de la gauche, une boule blanche, incrustée de pierres précieuses brillant de mille feux. Il fit léviter la boule et la dirigea lentement vers elle. La boule s'arrêta au-dessus de sa poitrine et après quelques secondes, commença à descendre tout doucement.

- Je n'ai pas peur, continue, souffla-t-elle doucement.

Elle se sentit en confiance et crut comprendre, sans pouvoir trouver les mots justes, ce qui était sous le point de se produire. La boule lumineuse descendit de plus en plus jusqu'à pénétrer en elle. Elle ne ressentit aucune douleur, seulement un doux sentiment de plénitude. Ensuite, il dirigea sa main gauche vers sa tête et y projeta un puissant rayon continu de lumière blanche et à ce moment, la boule se mit à s'illuminer dans sa poitrine. La lumière blanche grandit en elle et se diffusa dans ses jambes, son torse, vers ses pieds, sa tête et ses bras.

Il s'adressa ensuite à elle et lui dit, sans même bouger les lèvres :

- Un  cadeau vient de t'être offert petite fleur….un nouveau don. Je suis celui qui te guidera pour la rédaction de ton livre et à travers tous ces chemins sur lesquels tu nourriras tes racines pour grandir.

White se sentit heureuse et rassurée… car elle comprit qu'à partir de ce moment,  elle ne serait plus seule.

Josée Papineau
Pour suggestions ou commentaires écrivez-moi au :
joseepapineau@videotron.ca