Vous cherchez une auto familiale, une idée de décoration, de rénovation. un voyage vacance, un bijou, une banque, un produit naturel écologique, une vitamine santé, un restaurant, un vétérinaire.

Autres textes

 

Mystère et boule de gnome

Normand Lebeau  

Active comme au premier jour, resplendissante de lumière, elle faisait l'envie de tous et de toutes. Bien que ravagée par mille avatars, elle s'était montrée éclatante au sortir de ses innombrables convalescences. Ce matin-là, elle était plus grouillante que jamais. Elle irradiait l'énergie, aspirait les sons, les lumières, et les réverbérait puissamment. Elle écoutait le tumulte des souks, les clameurs des marchands de tapis et d'argenterie qui s'époumonaient à vanter leur marchandise. Elle assistait passivement au spectacle d'un gros berbère à la longue barbe argentée tentant de vendre un tapis orange et bleu à un couple de touristes américains. Ces arguments, ces gestes, elle les avait vus et entendus mille fois, et ce vendeur de tapis récitait bien mal son boniment. Ce qui n'empêcha pas les deux américains de capituler et de partir avec le tapis sous le bras, sans avoir même marchandé. Les années s'étaient déroulées comme des scènes cinématographiques devant ses yeux de grès et de sable usés par la morne quotidienneté du mouvement humain. Au loin, quelqu'un jouait au muezzin, mais son petit manège ne dura pas longtemps. Dans cette ville, les sacrilèges n'étaient point tolérés et les contrevenants étaient châtiés de verte façon. C'est ainsi que des cris de douleur, probablement provoqués par le gourdin, vinrent remplacer le simulacre de prières. Mais elle ne s'en souciait guère. C'était l'heure pour elle d'embrasser le repos pour refaire ses énergies, sachant bien qu'elle recevrait de nouveau des visiteurs et serait une fois de plus assiégée, ravagée. Elle s'endormit sous un soleil de plomb, au son des sabots des dromadaires allant conduire leurs maîtres vers des coins ombragés. Quelques heures plus tard, elle s'éveilla pour assister au coucher du soleil. Un poète avait un jour dit que les couchers de soleil dans cette région étaient les plus beaux du monde. Leur munificence était en effet indéniable. Des étrangers arrivèrent aux portes de la ville, chargés comme des mulets et porteurs d'on ne sait quel destin. Les touristes affluèrent pour assister aux dernières chorégraphies solaires de la journée, conduits par des guides qui répondaient à leurs questions au mieux de leurs connaissances. Toutefois, une réponse échappait à tous et à toutes. C'était son origine à elle. Aussi radieuse que vétuste, personne ne savait quel âge lui donner, car il s'agissait de la plus ancienne cité du monde.