Vous cherchez une auto familiale, une idée de décoration, de rénovation. un voyage vacance, un bijou, une banque, un produit naturel écologique, une vitamine santé, un restaurant, un vétérinaire.

Autres textes

 

Alchémille

  par Robert Marleau 

FrauenmantelL'Alchémille commune ou Pied-de-lion (Alchemilla vulgaris L.) est une plante herbacée de la famille des Rosacées1 au feuillage caduc[réf. nécessaire]. Cette plante couvre-sol est facile à entretenir[réf. nécessaire], car elle se ressème spontanément et tolère des emplacements très variés[réf. nécessaire].

Synonymie : Alchemilla acutiloba Opiz, Alchemilla acutangula Buser2

Noms communs : manteau de notre Dame, patte de lapin, pied de griffon, porte rosée, herbe aux femmes.

Description

Feuille digitée retenant une goutte de rosée au centre.

L'alchémille commune est une plante vivace1 de 10 cm à 40 cm de haut3, originaire d'Europe4, que l'on trouve tant en plaine et colline qu'en montagne1. Cependant, en France, la majeure partie des observations sont faites en montagne.

La tige est vert clair teinté de rougeâtre.

Les feuilles sont grandes et palmatilobées (neuf à onze lobes dentés5).

Les fleurs sont vert6 clair, minuscules et apparaissent de mai à octobre.

Utilisation

Usage culinaire

Consommable aussi bien par l'homme que par le bétail, elle donne un goût particulier au lait et au fromage.

On peut utiliser les feuilles séchées, accompagnées de feuilles séchées de primevère officinale, pour parfumer le thé.

Usage thérapeutique

  • Partie utilisée : feuilles sans leur pétiole
  • Composant chimique : tanin, acide salicylique, phytostérol, saponine, acide palmitique, acide stéarique.
  • Propriété : astringent, antidiarrhéique, diurétique, tonique, vulnéraire, hémostatique, calmant, antirhumatismal
  • Mode d'emploi : infusion, décoction, extrait liquide, teinture.

Leclerc préconise son utilisation lors de prurit vulvaire

L'alchémille est citée pour de nombreux usages par Maria Treben7.

Contre-indication et effets indésirables

La plante peut perturber les traitements par les anti-vitamines K. À utiliser avec prudence chez les personnes présentant un risque de phlébite, ne pas cumuler avec les contraceptifs oraux.

Folklore

L'alchémille commune était autrefois prisée des alchimistes qui utilisaient ses grandes feuilles comme réceptacle naturel de la rosée. Appelée « rosée céleste », elle servait à préparer la pierre philosophale3. Au Moyen Âge, elle est dédie à la Vierge Marie et réputée traiter les « maux féminins »3. À la Renaissance, on lui prête la réputation de faire renaître la virginité ou de rendre leur beauté aux seins flétris, d'où son nom de « Lady's Mantle » (manteau des dames)8.

Références

  1. a b et c Paul Fournier, Les quatre flores de France, Dunod, 1977, 1104 p. (ISBN 2100054635), p. 495
  2. « Achemilla acutiloba - nomenclature » [archive], sur http://www.tela-botanica .org/ [archive] (consulté le 11 août 2016)
  3. a b et c Dominique Rueff, Hormones végétales naturelles aujourd'hui, Jouvence, 2014, p. 87.
  4. GBIF, « Alchemilla vulgaris L. - Checklist View » [archive], sur www.gbif.org (consulté le 11 août 2016)
  5. (de) « Oekonomisch-technische Flora Böhmens, Bd 2, Abt. 1, S. 15 » [archive] , sur BSB-MDZ (consulté le 11 août 2016)
  6. Philippe Julve, « Alchemilla acutiloba - Description baseflor » [archive], sur Tela Botanica (consulté le 11 août 2016)
  7. Maria Treben. La santé à la pharmacie du Bon Dieu [archive]. Ed. Ennsthaler, première édition 1983. IISBN 3850681238. Alchémille : pp. 13-14; la plante est également mentionnée ailleurs dans ce livre pour utilisation conjointe avec d'autres plantes ; voir index des maladies traitables en fin de livre.
  8. (en) Rosemary Gladstar, Herbal Healing for Women, Simon and Schuster, 2017, p. 245.
© Copyright Creative Commons  
Texte: Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alchémille commune de Wikipédia en français (auteurs)
Photo: Frauenmantel - alchemilla vulgaris from Wikimedia Commons