Vous cherchez une auto familiale, une idée de décoration, de rénovation. un voyage vacance, un bijou, une banque, un produit naturel écologique, une vitamine santé, un restaurant, un vétérinaire.

Autres textes

La responsabilité consciente
frappe à nos portes
(quatrième partie)

 

  par Chantal Pépin  

Oui, beaucoup d'humains utilisent les anges, les archanges, et même les Maîtres ascensionnés pour expliquer leur vérité.  Certains aussi préfèrent dire que cette vérité vient d'un ange pour ne par prendre la responsabilité que ça vient d'eux.  Généralement, il est toujours plus facile de dire qu'une vérité vient d'un ange, que de l'un de ses souvenirs d'une vie antérieure ou d'une « cellule intelligente ».  Pourtant, chaque information qui vient d'un autre plan de conscience est un son filtré par le chakra du cœur.  Alors, qui est l'interprète de ce son?  Un humain, tout simplement.  Oui, tout le monde est guidé (par un son).  Oui, tout le monde est « médium », à des degrés différents.  Mais qui veut prendre la responsabilité d'une information?

Et quand on parle d'entités, peu importe qu'il soit un ange, un archange…  on ne parle pas de la Source.  Pour moi, la Source, est une vérité plus « haute », c'est une fréquence plus en paix.  Nous sommes tous des boules d'énergies procréative consciente qui anime un corps dense, il est donc impossible pour moi de croire à un ange avec des ailes.  Pourquoi les hommes ou les femmes ont-ils besoin de croire que les anges ont des ailes?  Parce qu'ils ne savent pas comment contacter la Source.  La Source ne se définit pas, elle est indéfinie, et un ange est défini.  En fait, les êtres ont peur de ce qu'ils ne comprennent pas.  Où peut-être sont-ils trop blessés de ce qu'ils ont vécu dans leurs vies antérieures, qu'ils ne sont pas prêts à accueillir une énergie plus grande, plus amour, ils en ont peur.  C'est trop « haut » pour eux.  Inatteignable.  Et c'est la structure cellulaire qui ne le permet pas.  Les humains ont donc besoin d'intermédiaire.

Il faut aussi dire que la Source a envoyé sa lumière, et celle-ci traversant les différents plans divins se transforme en son.  Ainsi, ce son permet aux humains d'évoluer sur le plan de la conscience.

Très souvent, c'est lorsque l'être est confronté à contacter sa souffrance qu'il s'ouvre davantage.  Il faut dire aussi que pour accueillir un espace plus en paix, il faut que l'être humain soit initié, c'est-à-dire, qu'il ait fait ses devoirs par le travail sur soi.  Sinon, il ne crée pas d'espace pour une énergie qui vibre plus haut, qui est plus en paix.

Chantal Pépin – auteure
Le visible dans l’invisible
Courriel: chantal@chantalpepin.com
pour voir les sites de nos collaborateurs