Vous cherchez une auto familiale, une idée de décoration, de rénovation. un voyage vacance, un bijou, une banque, un produit naturel écologique, une vitamine santé, un restaurant, un vétérinaire.

Autres textes


 

Le clonage humain

  par Muguette Beaurivage 

J'aurais pu écrire des pages et des pages sur le sujet mais j'ai tenté de faire ici un résumé avec des termes compréhensibles pour tous.

Depuis quelques années, le clonage est apparu dans les grands titres de la presse mondiale, ce fait présente une double nouveauté, la première est qu'il s'agit non pas de scission gémellaire, mais d'une nouveauté radicale appelée clonage,  et la seconde nouveauté est que le type de clonage proprement dit était considéré jusqu'à présent impossible.

Une fois surmontée cette impossibilité supposée, la voie du clonage humain est apparue désormais ouverte, le clonage étant entendu comme la production d'un ou de plusieurs individus identiques à la souche.

Qu'est-ce que le clonage humain ? Le clonage est la reproduction de molécule d'ADN, de cellule ou d'organisme vivant (humain, animal et végétal) dont l'information génétique sera identique à l'original.

En 1997, des chercheurs en Écosse annonçaient qu'ils avaient créé le premier mammifère cloné au monde (Dolly, une brebis). Depuis, il y a eu de nombreux débats publics concernant l'éthique, la sécurité et l'utilité de la technique du clonage.

Par la suite en 2003 Raël affirmait avoir réussi à cloner le bébé Ève, et plus récemment des chercheurs Coréens annonçaient avoir obtenu un embryon humain par clonage.

Il existe un certain nombre de raisons pour lesquelles des personnes pourraient entreprendre des travaux de clonage humain.

Certains prétendent que le clonage est un traitement viable pour contrer l'infertilité, tandis que d'autres croient que le clonage peut être utilisé pour le traitement de maladies dégénatrices.

De nombreuses personnes, toutefois, croient que le clonage est inacceptable du point de vue moral puisqu'il s'agit d'une sérieuse atteinte à la dignité humaine.

Par ailleurs, les avantages possibles de cette technologie doivent être examinés en fonction des préoccupations touchant la santé et la sécurité ainsi que les taux de réussite.

Par exemple le clonage chez les animaux a démontré que le clonage est rarement une réussite.

Sur le plan des droits de l'homme, l'éventuel clonage humain représenterait une violation des deux principes fondamentaux qui fondent tous les droits de l'homme :             

Le principe de parité entre les êtres humains et le principe de non-discrimination…

Il faut définir une fois de plus la différence qui existe entre la conception de la vie comme don d'amour et la conception de l'être humain considéré comme produit industriel.

Dans l'hypothèse où le clonage devrait s'étendre à l'espèce humaine, cette duplication de la structure corporelle ne donnerait pas forcément lieu à une parfaite identité de la personne, entendue dans sa réalité ontologique et psychologique.

L'âme spirituelle, élément constitutif essentiel de tout sujet appartenant à l'espèce humaine, qui créée directement par Dieu, ne peut être ni engendrée par les parents, ni être produite par la fécondation artificielle, ni même clonée.

Depuis le Rapport de la Commission royale sur les nouvelles techniques de reproduction de 1993, on demande constamment au Canada d'interdire le clonage humain à des fins de procréation,

Les derniers sondages datant de 2004, ont indiqué que 84% des Canadiens s'opposent au clonage d'êtres humains, 5% sont en faveur et 11% n'avaient pas d'opinion ou ont refusé de répondre.

Quelles pourraient être les conséquences de ces prises de position différentes entre les pays ? Dans un avenir pas si lointain, les gens d'ici pourraient-ils décider d'aller se faire soigner ailleurs où les techniques de clonage sont permises ? Dans le même sens, des chercheurs pourraient-ils être tentés de quitter le pays afin d'avoir le droit de poursuivre des recherches permises ailleurs ? Des balises contraignantes devraient-elles être adoptées au niveau international ?

Que de questions, aurons-nous des réponses un jour ?

Que pensé des opportunistes véreux ou malveillants ? Car, comme dans n'importe quel domaine il y en a malheureusement, que feront-ils avec cette nouvelle technique ??? J'aime autant ne pas trop y pensé…