Vous cherchez une auto familiale, une idée de décoration, de rénovation. un voyage vacance, un bijou, une banque, un produit naturel écologique, une vitamine santé, un restaurant, un vétérinaire.

Autres textes


 

Le mythe, légende et conte

  par Muguette Beaurivage 

On me demande très souvent qu'elle est la différence entre un mythe une légende et un conte ou une fable si vous aimez mieux.

Et bien voilà je vais tenter de vous expliquer les différences.

LE MYTHE :

Le mythe : le mot mythe  au sens étymologique  ( recherche des mots ) veut dire parole ; il  précède la légende et le conte, il est un récit et  il est sacré.Il est aussi relié à des Êtres Surnaturels, des animaux qui parlent par exemple. Il se rapporte aussi au mythe de la mort qui est vrai parce que la mortalité de l'homme le prouve.

Il peut raconter aussi la création du monde, des hommes, des animaux, des plantes.

Il raconte une histoire sacrée, un événement qui a eu lieu dans les temps passés, les temps fabuleux, au commencement du monde.

Il peut se rapporter aussi aux origines des différentes nations, ce que les dieux, les héros ont fait avant ces origines.

Voilà une des raisons pourquoi il est important de croire aux mythes qui sont des réalités non-scientifiques évidemment mais qui remplissent une fonction socio-religieuse depuis le début des temps et qui se retrouvent dans toutes les cultures de tous les pays.

Le mythe met en scène des personnages le plus souvent surhumains qui ont des pouvoirs surnaturels mais qui ont aussi des comportements humains.

Le mythe sert d'explication du monde, comment les choses ont commencé et pourquoi les hommes en sont là aujourd'hui.

LA LÉGENDE :

La légende, du latin `` légenda``  est un récit traditionnel où le réel est déformé et embelli ( c'est un terme voisin de la fable ou du conte ).

Contrairement aux contes qui se déroulent dans le monde de l'imaginaire, les légendes ont un caractère vraisemblable et font le récit d'évènements qui ont eu lieu ou qui auraient pu avoir lieu.

Elle contient des éléments du merveilleux et repose dans certains cas sur des faits historiques qui ont été transformés par des croyances et l'imagination populaire ou par l'invention poétique.

Une légende peut être crée ou inventée de toute pièce par un esprit mystique ou poétique en communion avec les masses populaires, mais la plupart du temps elle naît de l'imagination inconsciente des gens.

Dans l'un comme dans l'autre cas, elle n'a pas cessé d'être en pleine formation parmi nous.

La forme de la légende est simple et son objet essentiel est le miracle.

A l'origine, la légende racontait la vie des Saints. De nos jours, il s'agit de récits merveilleux d'un événement passé fondé sur une tradition authentique mais souvent modifiée au fil du temps. Ne pas oublier surtout que dépendamment de la personnalité des divers conteurs qui les transmettent, une même légende peut avoir donné plusieurs interprétations, et avoir acquis alors plusieurs significations.

La légende est évidemment plus détaillée que le conte.

LE CONTE :

Le conte est né de l'oubli progressif du caractère religieux du récit.  Il nous introduit dans un univers enchanté dont la magie fascine notre imagination.

Le conte apparaît comme le miroir de l'homme : il dévoile ses défauts et ses haines mais il fait connaître aussi la force de ses idéaux.

Le conte est un récit court il appartient à l'univers de la poésie et avant le 19e siècle il fait partie du registre du merveilleux,  mais à partir du 19e siècle il a été sous le registre du fantastique.

Tout ce qui est décors fabuleux ou terrifiants, contes de fées, magie, dragons, génies et elfes font parties de ces merveilleux contes qui séduisent notre imagination mais qui ne nous inquiètent pas plus qu'il n'en faut, car nous pressentons un dénouement heureux.

Le conte nous emmène parfois dans des contrées fabuleuses où le temps n'existe pas.

La mort, les fantômes et les vampires peuvent aussi angoissés certains contes, mais il ne faut pas oublier que le rôle d'un écrivain et d'un conteur d'histoire est de tenir son auditoire en haleine.

Dans toutes les civilisations, à travers les siècles, cette littérature s'est transmise de génération en génération peut importe par quelle voix, d'une mère, d'une grand-mère, d'un professeur voir même d'une nourrice, le conte nous transmet un savoir une initiation au monde, un espoir d'avenir meilleur car son dénouement est presque toujours heureux.