Vous cherchez une auto familiale, une idée de décoration, de rénovation. un voyage vacance, un bijou, une banque, un produit naturel écologique, une vitamine santé, un restaurant, un vétérinaire.

Autres textes

 

La Charmille des Pleurs

  par Lucie Poirier 

La frondaison déverse son foisonnement de nuances changeantes.

De l'herbe aux mots nacrés émanent les épithalames parfumés.

Le vent le dispute au temps pour étioler les corolles douces déjà attristées.

Le nom inoublié revient d'exil pour rallumer la dernière braise, l'ultime espoir de Beauté.

Malgré la peur d'avaler des larmes, l'accord nuptial s'avère possible jusqu'à l'épanouissement quand croissent les sourires de l'aurore.

Les traces blanches perturbent le plaisir, cicatrices de la haine de soi sur les poignets douloureux, souvenirs pénibles des injonctions de mort dès l'enfance.

L'été, asservi aux intentions qui puent, agonise avec des envies inaltérées, inassouvies, inabouties, des efforts exaltés, exorbitants, exténuants, des nœuds de regrets, des spirales de remords, des amalgames d'amertumes.

Après la honte, je déplore une violente confrontation avec l'impossibilité d'imaginer que le parcours des jours dangereux lors de multiples périples mène à une issue émaillée d'heures heureuses, je m'afflige d'une douloureuse obligation de deuil devant les gisantes fleurs de rhétorique parmi les corps suppliciés des sacrifiés pour les profits des nantis, je me résigne à une impitoyable admission d'échec à consoler par le Beau-Langage, à transmettre une œuvre consacrée à la compassion, ciselée lors d'un travail de précision, raffinée par une recherche d'expression, à sauver les âmes sensibles des victimes de persécution perpétrées par ceux qui n'ont plus que des obsessions, à léguer un jardin au charme suranné rempli de magnifiques créateurs, d'extatiques lecteurs, de pacifiques auditeurs de ferveurs poétiques.