Vous cherchez une auto familiale, une idée de décoration, de rénovation. un voyage vacance, un bijou, une banque, un produit naturel écologique, une vitamine santé, un restaurant, un vétérinaire.

Autres textes


 

Les capteurs de rêves

  par Muguette Beaurivage 

Mythe, légende ou réalité, peut importe, moi c'est un objet qui m'a toujours fascinée et ils sont de plus en plus jolis et difficiles à choisir. Alors allez-y avec votre perception, ce que vous ressentez pour votre capteur de rêves. 

Dans la culture Amérindienne, les beaux rêves de la nuit sont filtrés à travers la toile tissée à l'intérieur du capteur de rêves, tandis que les mauvais rêves resteront pris dans la toile pour être brûlés par les premières lueurs du jour.

Selon cette coutume Amérindienne, le rêve est le véhicule qui permet l'échange entre l'homme et le Grand Esprit.

Nous savons que les capteurs de rêves étaient utilisés et fabriqués par plusieurs tributs Amérindiennes en Amérique du Nord grâce à la tradition orale de ces peuples.

Les Sénécas, les Navajos, les Pawnees, les Sioux, les Iroquois ainsi que les Chappewa aussi appelés Objibway sont à l'origine de ce petit objet rond.

Au début du siècle, on décrit des petits objets représentant des toiles d'araignées faits par les Chippewa dans les régions du Minnesota, du Wisconsin et de l'Ontario. Ces petites toiles étaient accrochées aux porte-bébés et  étaient connus pour attraper les mauvais rêves et les mauvaises pensées.

Bien qu'ils soient généralement de forme ronde, certaines nations Amérindiennes les fabriquaient en forme de « goutte ».  Cette forme se retrouve notamment chez les Iroquois.

A l'époque, les capteurs de rêves mesuraient  trois pouces et demi de diamètre et étaient tressés d'une toile en fibre d'ortie ou en tendon d'animal qu'on teignait ensuite en rouge à l'aide de l'écorce de pruniers sauvages.

Le tressage des capteurs de rêves semble très différent aujourd'hui.

Le capteur de rêves est un bel outil qui permet d'avoir des rêves plus clairs, plus faciles à comprendre, il nous protège.  Le capteur de rêves aide à concrétiser ( à descendre dans la matière ) le travail que nous faisons sur nous dans les mondes subtils.

Les vieux raconteurs vous diront qu'une belle petite légende est à l'origine du capteur de rêves ; j'aimerais vous la raconter.

« Autrefois tous les clans étaient situés dans un endroit très vaste nommé Turtle Island (le monde) et chaque matin Asibikaashi, la femme-araignée construisait sa hutte spéciale avant l'aurore et aidait Wanabozhoo (homme-araignée) à ramener giizis (le soleil) à son peuple.

Si vous vous levez avant l'aurore, cherchezla petite hutte et vous verrez le miracle de la capture du soleil alors que la lumière étincelle sur la rosée.

Asibikaashi prenait bien soin de ses enfants mais quand le peuple Abjiwe s'est dispersé aux quatre coins de l'Amérique du Nord, selon la prophétie annoncée, Asibikaashi avait de la difficulté à faire le trajet vers tous les berceaux.  Alors, les mères, les sœurs, et les Nakomis (grands-mères) commencèrent à tresser les toiles magiques pour les nouveaux-nés en utilisant des cercles de branches de saule et des nerfs ou du cordage faits à base de plante. Aussi nous savons que giizis traverse chaque jour le ciel.

Quand nous voyons la petite Asibikaashi, nous ne devrions pas la craindre mais au contraire la respecter et la protéger.   En l'honneur de leur origine, les points où la toile se connecte au cercle sont soit de 8 pour les 8 pattes de la Femme-Araignée ou de 7 pour les 7 prophéties. »

C'est jolie comme histoire n'est-ce pas ?

La tradition veut qu'une plume soit placée au centre du capteur de rêves ; elle signifie le souffle de l'air essentiel à la vie.

Un bébé qui regarde l'air jouer avec la plume au-dessus de son berceau s'amuse tout en apprenant que l'air est important à la vie.

Les peuples Amérindiens sont en général très sévères concernant l'identité et les rôles de chaque sexe ; la plume du hibou est gardée pour la sagesse, ( plume féminine ) alors que la plume d'aigle représente le courage ( plume masculine ).

L'usage de ces plumes, provenant des oiseaux sacrés de la Nation, a été aboli lorsque les capteurs de rêves ont été vendus dans les commerces.

Les plumes ont été remplacées par des pierres comme il se faisait dans les Nations de l'Ouest Américain et elles représentent les points cardinaux.

Nous remarquons que leur popularité s'accroît depuis quelques années, alors je crois qu'il était important de vous faire connaître leurs symboliques et la signification ancestrale de ces objets fort attrayants que sont les capteurs de rêves